VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > QUEIMADA - La vraie raison de la suppression de l’esclavage

QUEIMADA - La vraie raison de la suppression de l’esclavage

mercredi 12 juillet 2017, par do (Date de rédaction antérieure : 10 juillet 2012).

1969

QUEIMADA

Le film qui explique la vraie raison de la suppression de l’esclavage.

http://mai68.org/ag/855.htm
http://kalachnikov.org/ag/855.htm
http://www.chez.com/vlr/ag/855.htm

Bonjour à toutes et à tous,

Pour vous donner l’envie de voir l’excellent film de Pontecorvo intitulé "Queimada", voici quelques extraits de dialogues dont vous apprécierez, j’en suis sûr, la qualité :

1°) Un Blanc à d’autres Blancs :

« Messieurs, j’aimerais vous poser une question. Vous trouverez peut-être la métaphore un peu osée, mais elle me semble à propos.

« Que préfèreriez-vous ?

« Ou plutôt qu’est-ce qui vous conviendrait le mieux ?

« Une épouse ou une de ces filles métisses ?

« D’un point de vue financier, j’entends !

« Que coûte le produit ? Quel est son rendement ?

« Dans le cas présent, notre produit est l’amour. Je parle de l’amour physique, les sentiments n’ayant aucune valeur économique. Mais…

« Une épouse a besoin d’une maison, de nourriture, de vêtements, de soins médicaux, etc, etc. Il faudra continuer à l’entretenir même quand elle vieillira et sera moins productive. Et si par malheur vous lui survivez, il faudra encore payer l’enterrement !

« Je n’invente rien. Vous riez, mais c’est la pure vérité.

« Avec une prostituée, la situation est différente. Vous n’avez ni à la loger, ni à la nourrir, ni à lui payer ses funérailles, Dieu merci ! Vous vous offrez ses services quand vous en avez envie. Et en plus vous la payez à l’heure.

« Qu’est-ce qui est le plus intéressant ? Et le plus arrangeant ?

« Un esclave ou un ouvrier que l’on paie ? »

2°) Plus tard dans le film, un Noir :

« Si la civilisation dans notre pays se résume à celle des Blancs, alors mieux vaut y renoncer, parce que mieux vaut savoir où on va et ne pas savoir comment, que savoir comment sans savoir où.

« Un homme qui travaille pour un autre, même si on lui donne le nom d’ouvrier, reste toujours un esclave. Et ce sera toujours comme ça tant qu’il y aura ceux qui possèdent les plantations, et ceux qui tiennent la machette pour couper les cannes [à sucre].

« Coupons des têtes au lieu de couper des cannes. »

Merci pour votre attention,
Meilleures salutations,
do
http://mai68.org

Destruction de la propagande pro-américaine concernant la guerre de sécession :

http://mai68.org/spip/spip.php?article4329

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0