VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN !

LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN !

mercredi 28 février 2018 (Date de rédaction antérieure : 23 mars 2010).

MANGER DE LA VIANDE EST UNE NÉCESSITÉ !

Note préliminaire :

Dans ce qui suit, les données scientifiques proviennent initialement de la revue Recherche. Certaines d’entre elles ont pu ensuite être illustrées et corroborées par des documentaires enregistrés à la télévision, et dont je donne les liens, ce qui présente l’avantage que le lecteur peut lui-même vérifier ces données, même quand il n’a jamais lu Recherche.

Rappel contre les idéologues du végétarisme :

Manger de la viande est nécessaire à l’être humain. S’il a des canines, ce n’est pas pour rien !

Il existe un acide aminé que le corps humain ne sait pas synthétiser et qui ne se trouve QUE dans la viande. Cette protéine élémentaire est en particulier nécessaire au bon fonctionnement du cerveau.

Mais aussi, les végétariens invétérés finissent un jour ou l’autre par manquer de fer et leur médecin leur dit alors qu’il n’y a qu’une seule bonne solution : manger de la viande rouge ! car le corps humain n’assimile correctement que le fer présent dans la viande, et il y en a bien plus dans la viande qui est rouge, ainsi colorée d’ailleurs par l’oxyde de fer (qui n’est rien de plus que ce que l’on nomme communément la "rouille", et dont vous connaissez la couleur).

Le fer est nécessaire pour que les globules rouges puissent aller fixer l’oxygène dans les poumons sous forme d’oxyde ("rouille"), et le transporter ensuite dans tout le corps, notamment aux muscles et au cerveau, où il servira de comburant pour produire de l’énergie lors d’une réaction de combustion avec un carburant : le sucre.

Regardez les végétariens qui le sont depuis leur naissance, par exemple dans la communauté de l’Arche de Lanza del Vasto : ils sont très gentils, mais vraiment pas fins du tout, et ils sont blancs comme un linge !

La sélection naturelle nous a produit ainsi !

Car effectivement, c’est quand l’homme s’est mis à manger de la viande, il y a 2,3 millions d’années, que ses machoires ont pu devenir plus petites et ainsi laisser de la place pour le développement d’un cerveau digne de ce nom. (ce qui m’amuse c’est que les végétariens veulent nous forcer à faire le chemin inverse. Pas étonnant qu’ils ne soient pas très fins !)

Vidéo-preuve enregistrée sur Arte :

http://mai68.org/spip/spip.php?article3953

Du coup, l’homme est parfaitement adapté à la viande suite à un long processus de sélection naturelle.

Et c’est ainsi qu’il existe un acide aminé dont l’homme a besoin mais qu’il ne sait pas synthétiser et qu’il ne trouve que dans la viande.

Cet acide aminé est nécessaire en particulier au bon fonctionnement du cerveau.

Les plantes sont-elles capables de souffrance ?

OUI !

Il y a une quinzaine d’années, la revue Recherche publiait un article montrant que les plantes aussi ont l’équivalent d’un système nerveux et qu’elles aussi ressentent les choses.

Un autre article de la même revue montrait que les plantes sont même capables de communiquer entre elles ! Voici d’ailleurs une vidéo France 5 sur les plantes communicantes :

http://mai68.org/spip/spip.php?article5745

De toute façon, il est évident que tout être vivant est muni d’un système de plaisir-souffrance. Il ne pourrait pas vivre bien longtemps s’il n’avait pas ce moyen pour savoir ce qui est bon ou mauvais pour lui.

Les plantes sont intelligentes, sensibles et elles ont de la mémoire ; que celles ou ceux qui en doutent regardent cette vidéo Arte de 51’49 intitulée l’esprit des plantes :

http://mai68.org/spip/spip.php?article3227

Le jour où les végétariens se rendront compte que les salades aussi sont des êtres vivants, il ne leur restera plus à manger que des cailloux !

N’ont-ils donc jamais entendu le hurlement de la carotte rappée au fond des cuisines ?

Le plaisir est seul guide !

Notre système de plaisir-souffrance nous indique ce qui est bon ou mauvais pour nous. Or, justement, il y a grand plaisir à manger de la viande. C’est ce qu’il y a de meilleur.

Et si la viande est ce qu’il y a de meilleur, ce n’est pas pour rien. Car c’est ainsi que la nature nous indique que nous sommes faits pour ça !

Le plaisir est seul guide !

Cliquer sur l’image pour voir cette vidéo d’une minute
extraite de l’excellent film Le monde selon Tippi.

Tippi mange avec les Bushmen :
« C’est délicieux, c’est de la viande ! »

La vérité sort de la bouche des enfants.

Défendons notre bifteck avant qu’on nous le supprime ! (vidéo)

Nos maîtres veulent nous supprimer le bifteck ! En effet, la propagande télévisuelle veut qu’on arrête de manger de la viande pour réduire le coût d’entretien du troupeau nommé "Peuple de France" :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1380

Viandes et patates divisent par deux le risque de cancer du poumon (20 juin 2010) :

http://mai68.org/spip/spip.php?article1350

(Étude scientifique)

Science - avril 2014 - Les végétariens sont en moins bonne santé que les mangeurs de viande :

1320 sujets ont été étudiés, allant du végétarien au gros mangeur de viande, en passant par le carnivore. L’étude conduite au sein de l’Université de médecine de Graz (deuxième ville d’Autriche) conclut que les végétariens ont plus de risques de contracter des pathologies physiques (cancer, allergies, asthme) ou mentales (dépression, anxiété) ; et ce même s’ils boivent moins d’alcool, fument moins et sont plus actifs physiquement que les sujets carnivores.

Article complet : http://mai68.org/spip/spip.php?article7190

Comment les arbres discutent dans la forêt

http://mai68.org/spip2/spip.php?article279

Que ce soit par les airs ou par le sol, pour se nourrir ou se défendre, les arbres échangent sans cesse les uns avec les autres. De nouvelles études documentent leurs étonnantes capacités.

Cliquer ici pour l’article et les commentaires

92 Messages de forum

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 25 mars 2010 05:45, par Visiteur

    LE SENTIMENTALISME BOURGEOIS (par Paul Lafargue) :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article1126

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 9 mai 2010 15:00, par Visiteur

    ce texte est vraiment ridicule et bien loin de la veritée.
    Des phrases sans aucun rapport avec la réalité, et surtout une seule source qui semble être des plus subjective et ridicule.
    Ce n’est pas parce qu’une revue s’appelle "recherche" que c’est nécessairement la vérité.

    • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 28 avril 2014 12:26, par Robin

      Comparé aux arguments qu’un végétalien m’a sorti pour ne pas manger de viande au mépris total de l’évolution (à savoir que l’homme descend du singe actuel, que nous sommes végétariens parce-que nos ongles ne sont pas faits pour couper de la viande, etc.) et que tous ses arguments ne sortaient que de "scientifiques" végétaliens eux aussi, les arguments cités plus haut sont tout à fait vraisemblables.

    • Il faut juste manger ce dont on a envie ! il y a une chaine alimentaire alors il ne faut pas culpabiliser de manger de la viande…

    • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 31 décembre 2014 13:16, par Lilyrusse

      Message d’un végétarien aigri ? Cet article est vrai et possède des preuves irrefutables. Si cela ne te convient pas, ne vient pas nous embêter avec ton idéologie végétarienne. De toute manière, les gens continueront à manger de la viande car cela fait partie de l’économie (comme les cigarettes d’ailleurs). Les végétariens sont stupides à vouloir imposer leur mode de voir les choses car on continuera encore et encore à chasser et à tuer des animaux pour les manger. C’est un combat ridicule que vous avez perdu d’avance pauvres idiots. Alors, si les gens ne veulent pas manger de viande, grand bien leur fasse, mais n’imposez pas ça aux gens, ça en devient ridicule et pathétique.

      • Le problème c’est qu’on ne chasse pas les animaux aujourd’hui. On consomme de pauvres bestiaux élevés dans des conditions atroces et nourries avec des produits hautement cancérigènes. Je pense que tout le monde a dans son entourage des personnes atteintes de cancer. Cette pathologie se développe à une vitesse vertigineuse. Continuez à manger n’importe quoi… il ne s’agit pas de manger de la viande où non, il s’agit de se poser la question de ce que nous mangeons.

        • Les végétaux qu’on mange ne sont pas mieux lotis que les animaux. Avec les divers OGM, pesticides et autres produits chimiques, c’est peut-être encore pire que pour les animaux !

          Et puis, le cancer est dû en grande partie aux centrales nucléaires et au benzène dégagé par les véhicules au diesel.

          Il faut tout de même savoir que manger de la viande protège du cancer. Cela a été prouvé scintifiquement :

          http://mai68.org/spip/spip.php?article1350

      • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 22 mars 2016 22:35, par Audrey

        Donc, dans la vie, ça ne sert à rien de se battre pour ses idéologies, c’est perdu d’avance de toute façon ? Pourquoi bien manger et faire du sport si l’on va tous mourir un jour de toute façon ?
        Peut-être devriez vous revoir les bases de l’argumentation (ton petit jugement personnel et tes généralisations = rien du tout, zéro crédible).

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 9 mai 2010 17:23, par Visiteur

    Recherche est la meilleure revue scientifique écrite en français ; c’est la seule qui soit traduite en anglais ; la seule où ce sont les chercheurs eux-mêmes qui écrivent dedans, et pas des journalistes, comme dans les autres revues "scientifiques".

    Bref, la source est sûre.

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 11 mai 2010 05:42, par Visiteur

    Pour moi, le problème est idéologique. Il s’inscrit dans la large arnaque de notre époque, où l’on prétend que pour changer le monde, il suffit de changer son comportement individuel. D’être cohérent avec ses petites idées. Malheureusement, la cohérence est un leurre confortable. Aux végétariens qui prétendent "on devrait tuer soi-même l’animal dont on consomme la chair" on pourrait rétorquer "quand tu dirigeras la ferme en agriculture biologique qui exploite comme de la merde une main d’oeuvre avec et plus souvent encore sans papier pour produire le soja qui sera transformé pour t’offrir du tofu enrichi à la suffisance".
    Si le refus de consommer de la viande équivaut à une petite niche où des toutous métropolitains se vautrent dans leur bonne conscience, il ne présente aucun intérêt.
    Comme dépassement dialectique du merdier contradictoire dans lequel nous surnageons, j’invite à chourrer Bio et à braquonner entre amis.

    • lll 8 janvier 2013 06:28, par nico

      "Pour moi, le problème est idéologique. Il s’inscrit dans la large arnaque de notre époque, où l’on prétend que pour changer le monde, il suffit de changer son comportement individuel"
      Arnaque ? c’est ce qu’on pourrait appeler, changement de paradigme enrichissement neuronal, c’est prouvé psychologiquement, renseigne toi sur la pleine conscience et les neurosciences et surtout cesse d’être frustré, change ton regard sur la vie, tu es bien plus que ce que tu pense de toi.
      Renseigne toi du mouvement incroyables comestibles, c’est pas grand chose mais c’est vraiment bluffant ! ça change l’approche à la nourriture, la gratuité et ça passe bientôt à l’UNESCO.
      Tu n’as jamais dit "je t’aime" à ta mère ? Fais le, sincèrement, tous les jours. E tu verra qu’il suffit de changer ton comportement pour changer TON monde(la perception que tu en as)

      • lll 8 janvier 2013 18:25, par Marc

        Nico, tu sembles quand même un peu mystique !

        Je suis désolé ; mais, ce qui est prouvé par l’expérience, c’est que toutes les très nombreuses personnes qui ont changé leur comportement dans les années 1970 (époque baba-cool, etc.) n’ont pas changé le monde d’un yota !

        marc

  • OUI BIEN SUR.................... 30 mai 2010 19:01, par Visiteur

    mais oui, vous avez totalement raison, vous avez oublié qu’il fallait aussi etre fier de porter de la fourrure d’animaux torturés-ecorchés vifs parce que nos ancetres portaient des peaux de betes.
    bein oui on a des canines c’est pour manger de la viande ! Alors si les hommes ont un sexe c’est pour coucher avec des gamines ? On le faisait bien en 1800 !!!! ah ben non parce que la il y a cette emmerdeuse de morale qui vient mettre son nez dans l’histoire ! Il est moral de faire souffrir pour se nourrir quand on peut faire autrement ? ben non ! J’ai un poing mais pourquoi serais-je obligé de m’en servir pour te frapper ?

    bon alors le coup des salades qui souffrent je veux bien à 5-6 ans mais la faut grandir les gars !
    quand à toi jeune tiqqunien braconneur je crois que tu n’as pas encore fait l’experience du sensible. Tu peux etre le plus gros des punks et avoir compris que defoncer un etre qui partage un bon pourcentage de ton patrimoine genetique pour un pauvre caprice culinaire c’est juste con et moche et cruel.
    La transformation d’etres vivants en marchandise fut programmée en france il y a 60 par des hommes politiques et des industriels. Désolé mais éviter ça n’et pas une lubie ou un caprice de bourgeois. Bien au contraire.

    BON SINON COMBIEN DE TEMPS VA T IL VOUS FALLOIR POUR VOUS RENDRE COMPTE QUE LES VEGETARIEN/VEGAN SE PORTENT BIEN ? C’EST QUOI CE CLICH2 DE VEGET BLANC ET ANEMIE, ILS SONT BIEN SOUVENT EN MEILLEURS FORME QUE VOUS !
    Et la cuisine veget est aussi tres tres bonne et plus inventive que tous vos steak frites d’ecervelés !

    VOTRE DESINTERET POUR LES ANIMAUX NE JUSTIFIE PAS LE MAL QUE VOUS LEUR FAITES.

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 7 juin 2010 23:14, par Visiteur

    Et que personne n’ose prétendre que les végétariens se portent aussi bien que les gens normaux !

    En effet, le 25 mars 2008, un bébé est mort, en France, parce qu’il était allaité par une mère qui refusait de manger des protéines animales !

    A 11 mois, la petite fille ne pesait que 5,7 kilos, soit 3 kilos de moins que la normale.

    A la mort de la petite fille, le couple a été placé en détention provisoire et mis en examen pour privation de soins ou d’aliments ayant entraîné la mort.

    Alors, les sectes à la con, ça suffit !

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 7 juin 2010 23:34, par Visiteur

    L’alimentation exclusivement végétarienne entraîne un certain nombre de carences

    # En fer, car le fer absorbable est lié à l’hémoglobine (on parle alors de fer héminique) une protéine qui se trouve exclusivement dans le monde animal.

    # En vitamine D, car cette vitamine existe sous deux forme l’une synthétisée par la peau en présence de soleil et l’autre apportée principalement par le poisson.

    # En vitamine B12, car cette vitamine est exclusivement apportée par le monde animal. La spiruline renferme une forme de vitamine B12 mais cette dernière n’est pas assimilable.

    # En EPA et DHA : il s’agit de acides gras de la fameuse famille des oméga-3 contenus dans les poissons gras. Le DHA est un acide gras à 22 atomes de carbone nécessaire à la maturation du cerveau de l’enfant. Les végétaux riches en oméga-3 comme le colza, le soja ou la noix ne renferment que des acides gras oméga-3 à 18 atomes de carbones. Il existe certes un système enzymatique qui permet d’obtenir le même résultat qu’avec le poisson mais le rendement de ce système est trop faible.

    • La B12 provient uniquement des animaux… et les animaux, ils la tirent d’où leur B12 d’après toi ?? Et oui,ils la broutent dans l’herbe. Bhou ! Des végétaux, quelle horreur. Le reste est du meme tonneau, je ne prends pas la peine de commenter.

      • Faut-il rappeler que l’élément nutritif essentiel de l’herbe, c’est la cellulose et que l’être humain ne digère pas la cellulose ?

        Pendant la guerre de 1914-18, vu que les vaches bouffent et digèrent des aliments à base de cellulose, comme l’herbe, on a voulu faire bouffer de la sciure de bois aux soldats en la mettant dans leur pain en remplacement de la farine qui commençait sérieusement à manquer… C’est là qu’on s’est aperçu que l’être humain ne digérait pas la cellulose.

        Le foin est essentiellement composé de cellulose, et les végétariens sont bêtes à manger du foin !

        Quant à la vitamine B12, Voici un extrait de l’article de Wikipedia sur le sujet :

        « L’organisme humain ne fait pas la synthèse de la vitamine B12. Dans la nature, cette synthèse est effectuée par des bactéries. Les herbivores seraient capables d’assimiler la vitamine B12 produite par les bactéries dans leur estomac. Les carnivores s’approvisionnent en dévorant les herbivores. Pour l’homme, les sources principales sont la viande, le poisson, le lait et les œufs. »

        do

        • Cellulose

          http://www.ecosociosystemes.fr/cellulose.html

          La cellulose est un sucre, polymère du glucose, de formule (C6H10O5)n (n compris entre 200 et 3 000). C’est le principal constituant des végétaux et en particulier de la paroi de leurs cellules. À ce titre, c’est aussi le principal constituant du bois. Elle n’est pas digérée par l’homme, mais est cependant utile au bon fonctionnement des intestins sous forme de fibres végétales. Les animaux herbivores utilisent en général des enzymes d’origine exogène, c’est-à-dire produites par les cellules de la flore intestinale pour digérer la cellulose.

          La digestion de la cellulose, chez bien des espèces herbivores, ne peut s’effectuer qu’à la condition que cette espèce établisse des relations mutuelles ou symbiotiques, le plus souvent avec des bactéries, parfois avec des champignons ou des protozoaires capables de commencer l’attaque de la cellulose. C’est ce qui se passe dans la panse des ruminants, dans le tube digestif des rongeurs ou des lagomorphes, des termites, etc.

          De structure fibreuse, elle est constituée de longues chaînes de molécules de O-glucose, reliées les unes aux autres par des liaisons ß-1,4-glucosidiques.

          La réunion de plusieurs de ces macromolécules linéaires, parallèles, forme une fibrille, ou micelle, dont la cohésion est assurée par les liaisons hydrogène qui s’établissent d’une macromolécule à une autre, à partir des groupements hydroxyles.

          La réunion de ces fibrilles constitue les fibres, forme sous laquelle se présente la cellulose. Son aspect varie avec la plante, sa maturité et l’organe considéré. Elle est presque pure (98 à 99 %) dans la mœlle de sureau, dans les duvets de semence du coton et dans la noix de corozo. Mais les celluloses usuelles ne sont que des mélanges, que l’on classe ordinairement en : pectocelluloses, associations de cellulose et de pectose, comme dans le lin, le chanvre, la ramie, le bambou, etc. ; lignocelluloses, associations de cellulose et de lignine, comme dans les fibres du bois, le jute, la paille des céréales, etc. ; adipocelluloses et cutocelluloses, caractérisées par la présence de corps gras ou de produits résineux, comme dans le liège.

      • http://fmc.med.univ-tours.fr/Pages/…

        Extraits :

        Apports

        Chez l’homme l’origine des cobalamines [vitamine B12] utilisées pour l’hématopoïèse est exclusivement alimentaire.

        Absente des végétaux, elle est apportée par la consommation de produits d’origine animale.

        Les végétaliens stricts sont donc sujets à des carences.

        Les aliments courants les plus riches sont la viande, le foie, les oeufs et le lait.

        Les apports sont de 2 à 5 mg/j chez l’adulte, couvrant largement les besoins.

        Absorption

        Les cobalamines alimentaires sont libérées des complexes protéiques par la sécrétion gastrique (HCL et pepsine).

        Libérée des complexes, la vitamine B12 doit se lier à des R-Protéines salivaires dont elle se libère dans le duodénum sous l’effet des protéases pancréatiques. Elle peut alors s’associer au Facteur Intrinsèque (FI). Le FI est une glycoprotéine synthétisée par les cellules pariétales du corps et du fundus de l’estomac). Cette étape est indispensable à l’absorption ultérieure. Parmi les causes d’anémie mégaloblastique on retrouve les gastrectomies totales (les patients opérés de gastrectomie totale doivent recevoir un traitement substitutif régulier et à vie de vitamine B12 intramusculaire ). La présence d’autoanticorps anti-FI (maladie de Biermer) aboutit également à une carence d’absorption de la vitamine B12.

      • Quel cirque !

        Les végétaliens sont obligés de bouffer des comprimés ou des poudres pour remplacer ce qu’ils auraient eu d’une façon naturelle dans les produits animaux. Si ça, ça suffit pas à prouver que les humains DOIVENT manger de la viande, je ne sais pas ce qu’il faut.

        En plus, les vitamines artificielles, comme la B12 trouvée dans les comprimés, ne sont pas forcément assimilables correctement par l’organisme, parce qu’elles ne sont pas intégrées dans les molécules produites par la vie animale et dont l’humain a l’habitude depuis des centaines de milliers, voire des millions d’années d’évolution et de sélection naturelle.

        Nous n’avons pas été sélectionnés pour absorber des vitamines artificielles !

      • Les animaux ne tirent pas la B12 dans l’herbe ! ils la fabrique !

      • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 1er octobre 2016 13:54, par PTU

        Mdr n’importe quoi !! La B12 Ne se retrouve jamais dans le végétal !
        Les ruminants ayant un système digestif adapté permet à certaines bactéries source de la B12 de proliférer (chez les lapins c en mangeant leurs crottes je crois) ce qui n’est pas notre cas donc on doit les bouffer pour en avoir

    • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 26 août 2014 14:02, par Un Bouffeur de foin

      Mais ferme ta gueule trou du cul tu connais rien au régime végé !

      De nombreux bouffeur de foin comme tu dis ne sont pas carencés ! Tes juste un mouton qui croit tout ce que les médecins, médias et lobbyiste pondent pour que tu bouffe exprès de la viande et augmenter leurs chiffres d’affaires ou augmenter leurs clientèles comme les médecins

      Ton article ne vaut rien sous merde. Va te pendre pour rendre service a l’humanité. MERCI !

      • Voilà comment on devient, quand on est en manque de viande !

      • Vous dites défendre les animaux mais avez vous vu la façon dont vous parler à un être humain ?
        Dire que les médias nous font avaler n’importe quoi est une chose mais chère madame/monsieur, les médecins ont fait une petite dizaine d’année d’études pour soigner les êtres humains et je pensent qu’ils n’en ont rien à foutre du chiffre d’affaire réalisé par la vente de viande. Ces médecins sont plus aptes que n’importe qui ici à juger si être vegan est dangereux pour la santé ou non. Le fait est que la grande majorité des médecins s’accordent pour dire que OUI c’est dangereux pour la santé car contre nature (en effet se nourrir de comprimé de vitamine B12 que le corps ne saurait pas absorber correctement alors que l’homme peut se procurer ces vitamines naturellement est ridicule). Qui êtes vous pour défier l’avis d’un médecin et certaines études scientifiques ? Qui fait de la propagande agressive ici ? Vous vous appuyez vous même sur des études de nombreuses fois contredites pour expliquer que soit-disant votre régime empêcherait des maladies cardio-vasculaire, que le lait provoque des cancer et autre tout ça est RIDICULE. C’est drôle je devrais p-e arrêter mes études de médecine et demander à un vegan de m’expliquer comment le corps humain fonctionne vu que la plupart d’entre vous affirment avoir LA clef et la réponse à tous les problèmes grâce à votre fameux régime qui est surpasse tout le monde.
        Ce n’est pas parce qu’on est pas vegan qu’on doit aller se pendre comme vous dites. Ce site est fait pour donner son avis, argumenter. Or ici vous n’avez aucun argument concret, que des insultes pas vraiment fondées d’ailleurs et de l’agressivité malsaine.

  • propagande viandarde et soumission populaire. 9 juin 2010 18:49, par Visiteur

    "Il existe un acide aminé que le corps humain ne sait pas synthétiser et qui ne se trouve QUE dans la viande. Cette protéine est en particulier nécessaire au bon fonctionnement du cerveau."

    c’est tres mal ecrit. Parles tu d’acide aminé ou de proteine ? l’un fait partie de l’autre, ce n’est pas la meme chose.
    si tu parles de vegetarien tu sais alors qu’ils mangent des oeufs, source de proteine animale.
    tu seras aussi que la fameuse combinaison céréales+legumineuse permet de combiner 2 "sortes" de proteines "imcompletes" afin d’avoir un apport suffisant en acide aminé.

    bon, alors si vous aviez été au fond des choses vous sauriez que le fer d’origine animale est certes mieux assimilable mais pas EXCLUSIVEMENT assimilable. Il existe d’ailleurs une façon aisée d’optimiser ceci : combiner aliments riches en faire et vitamine c (fruits…).

    sinon tres cher visiteur voici autre chose pour completer tes dires interressant mais bien imcomplet :
    " Les dérivés EPA et DHA se trouvent dans certains produits animaux (après synthèse à partir du précurseur) et une forte publicité est faite en faveur de certains poissons gras qui en contiennent beaucoup.

    En réalité, dans le monde marin, les producteurs primaires d’EPA et DHA sont des micro-algues du phytoplancton et les poissons produisent peu d’oméga-3 ; ils se contentent de concentrer le contenu en acides gras des micro-algues (de ce fait, les poissons d’élevage, qui n’ont pas accès aux nutriments marins contiennent bien moins d’oméga-31).

    Le problème pour la santé est que les poissons concentrent également les polluants dispersés dans les mers (les poissons d’élevage concentrant quant à eux les médicaments qu’on leur donne pour éviter la surmortalité et les additifs de leur nourriture artificielle…).

    • Il apparait donc que l’option la plus saine et la plus écologique pour se procurer des oméga-3 consiste à les chercher dans des huiles végétales (non dénaturées, donc « bio »), ou bien d’utiliser des concentrés directement tirés de micro-algues. "

    Bon sinon ce visiteur qui regarde trop la télé et qui sort le joker "y a une vegetalienne qui a tué son enfant parce qu’elle ne mangais pas de viande" il faudrait juste penser à eteindre ta télé.

    Infection, diarrhées, bronchite, maltraitance, quel est le rapport avec le végétalisme ? Ah oui les parents ne voulaient pas voir de medecin…. un gamin de carnivore pas soigné mourrait surement des memes choses. Meme la justice n’a pas dit au final que le probleme etait lié au vegetalisme de la mere.

    c’est fou d’etre aussi fermé d’esprit et aussi ouvert au propagandes marchandes.

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 9 juin 2010 18:52, par Visiteur

    "riche en faire"…… hahah heuu je voulais dire en FER bien evidemment …

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 11 juin 2010 11:34, par Visiteur

    Ce n’est pas dans un film à la télé, mais dans la triste réalité qu’une enfant de 11 mois est morte parce que sa mère appartenait à la secte "Vegan" et la nourrissait exclusivement au sein et refusait d’absorber la moins protéine d’origine animale.

    J’ai passé trois jours dans une secte, une sorte de commnauté où l’on ne bouffe pas de viande depuis plusieurs générations. Les enfants font peur à voir tellement ils sont blancs. C’est clair, il a raison, celui qui dit que seul le fer présent dans la viande rouge est assimilable.

    Et, le simple fait que pour essayer, j’ai bien dit essayer, d’éviter diverses carences alimentaires, quand on est végétarien, il faille s’astreindre à mesurer très précisément, et ce pour chaque repas, ce qu’on mange en légumes, céréales, etc. ; alors que dans la viande, tout un tas d’éléments qui nous sont nécessaires sont présents, et non seulement présents, mais présents dans la bonne proportion, sans avoir besoin de mesurer, ça prouve bien qu’on n’est pas faits pour être végétariens.

    De toute façon, moi je travaille, alors quand je rentre à la maison et qu’il faut faire bouffer tout le monde, j’ai pas le temps de me faire chier à mesurer tout ça. Alors, je mange et je fais manger les enfants normalement, comme tout le monde, en suivant la tradition culinaire française qui est réputée dans le monde entier.

    Le végétarisme, c’est bon pour les petits-bourgeois qui n’ont rien de mieux à faire.

    Et de toute façon, leurs trucs ne fonctionnent pas. Ils peuvent mesurer et peser tout ce qu’ils veulent, ils ne remplaceront jamais la viande !

    Et l’auteur de l’article a raison, la viande, c’est ce qu’il y a de meilleur au goût, et donc nous sommes faits pour manger de la viande, que ce soit moral ou non importe peu.

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 12 juin 2010 18:09, par Visiteur

    hahaha "secte vegan"… et c’est qui leur gourou ? parce qu’etre vegetarien ou vegetalien ou vegan (et oui c’est pas pareil) n’est pas plus faire partie d’une secte que les cyclistes ou les gays ou les blacks ou autres minorités qui pronent une avancé dans un domaine de la vie.
    tu dois tres tres tres mal connaitre le sujet.

    Ils n’ont pas de gourou, pas de hierarchie, pas de culte, pas de rassemblement (autrte que les veggie pride) pas de loi si ce n’est de prendre soin de leur planete, de leur santé et des animaux.

    tu es juste tombé sur une communauté dans laquelle, d’après ce que tu ecris, tout les vegans et vegetariens de france ne voudraient jamais tomber.

    Tu ne dois pas connaitre de vegetariens dans la vie de tous les jours car tu ne dirais pas ça. MAIS PAR CONTRE JE METS MA MAIN A COUPER QUE TU ES BIEN FAN DE TON TELEVISEUR.

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 12 juin 2010 18:38, par Visiteur

    ohlala,

    ben au revoir à tous alors, parce que d’apres ce qui se dit ici je vais bientot mourir, et plein de copains aussi, etleurs enfants… ils faut que je les préviennent !!!!

    11 ans à ne pas manger de cadavres je crois qu’il est temps de faire mon testament…
    Je dois evidemment etre completement carencé en cholesterol, pesticides (7 fois plus dans la viande que les legumes), hormones, ogm (et oui !!)…….

    Et puis je suis d’accord avec vous, au moins y’a jamais eu aucun enfants omnivore mort de malnutrition et de maltraitance !

    y’a aucun probleme à cause de la viande ! (et puis les ecolos ils nous font chier, et ceux qui pensent aux milliards d’animaux abbatus par an et ben ils feraient mieux de s’acheter un ecran plat pour ne pas y penser !) et puis c’est cool de gout, le mieux c’est pas cuit à meme la bete, parce que vu qu’on est carnivore et ben pourquoi on a besoin de la cuire et de la deguiser en petits trucs panés ou autres subterfuges ?

    Et puis je suis sur qu’ils me mentent les mecs des prises de sang sur mon taux de fer dans le sang, ils disent que y’a aucun probleme mais vu c’que vous dites je pense qu’il y a un complot ! surement une secte derriere tout ça !

    Et puis moi je vais faire confiance au comité noé, à charal, mac do, et toute l’industrie de la viande, parce que eux au moins ils n’ont rien à vendre, ils font ça pour nous et notre planete !! c’est pas comme les vegetariens qui eux veulent nous enroler et nous tirer notre pognon.

    vive la viande et la souffrance !

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 12 juin 2010 19:18, par Visiteur

    La mivilitude considère effectivement les vegan comme une secte. Ce n’est certes pas pour rien !

    Le gourou de la secte vegan ? C’est le puritanisme anglo-saxon !

    D’ailleurs, le simple mot "vegan" le dit : c’est de l’anglais !

    En Angleterre, il vaut mieux assassiner volontairement, et avec préméditation, un bébé humain qu’écraser accidentellement, et donc involontairement, un chien !

    Cette merde de végétarisme (gagatarisme) nous vient en droite ligne des Anglo-saxons.

    Les végétaristes n’ont pas de loi ? sauf celle de tout faire pour qu’on cesse de manger de la viande !

    Pas de chef ? Alors pourquoi ils font tout pour qu’on ait plus le droit de manger ce qu’on est fait pour manger : de la viande ? ! Pourquoi ils cherchent à s’imposer à nous comme chefs pour décider, à notre place, de ce qu’on doit ou pas manger ? ! Si c’était pas le cas, j’en aurais rien à foutre de cette secte de merde. Pas plus que de la scientologie !

    Les végétaristes s’imposent eux-mêmes en tant que chefs ! en tant que moralisateurs ! ce sont des curés ! c’est une secte ! et parmi les pires !

    Je sais pas l’autre personne à qui tu parles, mais moi, j’ai des amis végétariens, et je m’entends très bien avec eux : je les arnaque à chaque fois que je bouffe au restau ; je leur file mes frites, et ils me filent leur steack ! cool ! Moi, j’adore les végétariens !

    Sauf que mon frère a été obligé d’arrêter ces conneries sous les conseils de son médecin tellement il manquait de fer !

    Sauf qu’une de mes meilleures amies, etc. comme pour mon frère.

    Vos conneries, pratiquez-les si vous voulez, suicidez-vous si vous voulez, mais n’imposez pas aux autres votre religion de merde !

    Car c’est là que vous devenez dangereux pour l’humanité, et c’est là qu’on se motive pour vous combattre.

    Quant aux abrutis qui veulent nous inviter à manger leur soja transgénique pour remplacer notre viande, ils peuvent aller se faire foutre !

    Au resto, le plat principal, c’est la viande ou le poisson. Le reste, ça s’appelle l’accompagnement. C’est pas pour rien !

    Manger des cadavres ?

    Et bien justement, moi, quand je mords dans mon steack, il est mort. Toi, quand tu croques dans ta pomme, elle est vivante !

    Alors, qui est le plus cruel des deux ? !

    Tu dis : « le mieux c’est pas cuit à meme la bete, parce que vu qu’on est carnivore et ben pourquoi on a besoin de la cuire et de la deguiser en petits trucs panés ou autres subterfuges ? »

    Et bien justement, quand je mange une fondue bourguignone, un de mes plats préférés, je mange toujours des bouts pas cuits tellement j’aime ça.

    tu dis : « Et puis je suis sur qu’ils me mentent les mecs des prises de sang sur mon taux de fer dans le sang »

    Ho, tu crois, Ils feraient ça ?

    Et tu crois que les vegan ils ont rien à vendre ? Pourtant, déjà, leur idéologie, elle se vend chère, en bouquin, etc.!

    • Intéresse - toi un peu à la position anglo-saxonne. La France n’est pas la référence absolue, il faut être un peu ouvert : quand tu parles d’accompagnement pour la viande dans les restos, tu parles de restos français. Le manque de fer est contredit aujourd’hui, je pense que tes amis suivaient un régime déséquilibré.

      • Ouioui, c’est vrai que le végétarisme nous est imposé par le puritanisme anglo-saxon.

        Effectivement, ces végétariens avaient un régime déséquilibré. Très déséquilibré, même, puisqu’ils ne mangeaient pas de viande.

  • mmmmm.... 14 juin 2010 19:05, par Visiteur

    Bon alors deja il n’y a pas un vegan mais des vegans. Il y a des vegans professeurs, des straight edges, des soulards, des gros cons, des mecs bien, des neo hippies, des urbains branchouilles chébrans, des musulmans, des catho, des campagnards indéracinables, des flics (rares quand meme !), des enfants (qui vont bien, mais généralement les enfants sont plutot vegetariens) ………… une multitude de vegans qui n’ont en commun que cette volonté de respecter le monde animal. Et on peut remarquer qu’ils ont souvent le gout de l’independant, qu’il soit musical, d’informations, cinema, litterature…..

    et vegan c’est juste un terme qui definit un humain qui volontairement evite toute consommation et toute dependance directe (nourriture habits, cosmetiques) au depends d’animaux.
    c’est un vegetalien qui va jusqu’au bout de sa pensée et qui se donne la peine de payer un peu de l’immense dette que nous avons envers le monde animal.

    La majorité des vegeta*iens ont fait l’experience de la resistance mentale à la propagande marchande qui eduque la population à adherer au concept d’animal marchandise soit disant necessaire a notre survie.

    Le simple fait de dire il faut manger de la viande découle d’une education pro-viandarde avec un parti pris marchand et absolument pas relativiste.

    Ceux qui fournissent ce "pret à penser" ont quelque chose à gagner, des milliards de fois plus que 4 pauvres editeurs de bouquins vegan plein de poussière dans une librairie.

    c’estbizarre quand meme que 2 vegetariens que tu connaisses, toi et ton opinion tres viande-viande, soient carencés en fer ou autre chose, sachant que aucun de mes nombreux amis vegeta*iens ne sont carencés.
    http://insolente0veggie.over-blog.c…

    Et il faudrait vraiment arreter le coup de la plante qui souffre, c’est d’une betise mais alors mais inqualifiable…..

    Tu me dis : "Et bien justement, moi, quand je mords dans mon steack, il est mort. Toi, quand tu croques dans ta pomme, elle est vivante !"
    tu te moques de moi ?
    tu es payé par le comité noé ?
    tu t’es cogné la tete ?
    As tu au moins vu ce film http://veg-tv.info/Earthlings ?

    Tu parles de la mivilitude ; je pense que tu veux parler de la miviludes.

    tiens voila ce que j’en pense, tout comme celle qui tient ce blog :

    http://insolente0veggie.over-blog.c…

    ah oui sinon, la tres tres tres grande majorité du soja transgenique (dont tu parles ) est cultivé pour nourrir les animaux que vous mangez, le soja que tu trouves en coop bio n’est pas transgenique.
    Et le soja est loin d’etre l’unique composant de la bouffe vegan et vegetarienne.

    Mais bon,
    je t’invites, au lieu de rester le nez devant les infos de 20h, à regarder ces quelques films qui te documenteront plus :

    • We feed the world
    • notre pain quotidien
    • le monde selon monsanto
    • the corporation
    • food inc

    et je t’invites à lire des livres, notamment celui ci :
    "bidoche" de fabrice nicolino.

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 15 juin 2010 21:17, par Visiteur

    Je déteste le puritanisme qui n’est rien d’autre qu’un moralisme sectaire et un ensemble de sectes. Tu crois quand même pas me convertir ?

    Je n’ai ni le goût ni le temps de lire tous tes trucs et de voir tes films etc. Tout ça juste pour manger. Tu crois que je sais pas manger ? Tes trucs c’est bon pour les petits-bourgeois en mal d’existence et qui ont du temps à perdre. Pardon qui n’ont que ça à faire !

    Que tu le veuilles où non, les plantes souffrent, cela est démontré scientifiquement : elles ont un système nerveux. Et il paraît évident que tout ce qui est vivant souffre et éprouve du plaisir. Sinon, il le saurait comment ce qui est bon ou mauvais pour lui ?

    Tes amis végans ne sont pas carencés en fer, dis-tu : ils n’en savent rien, puisqu’ils ne font pas leurs analyses par peur du résultat ; comme pour les analyses sur le SIDA où la personne qui baise de tous les côtés préfère se boucher les yeux que faire une analyse. Et il n’y a pas que le fer qui pose problème.

    Tous vos trucs vegan, c’est aussi des trucs d’adolescents attardés, comme le confirme la lecture du commentaire du 30 mai 19:01

    Et tu peux dire ce que tu veux, en France, quand un aliment de supermarché est composé, il n’y a aucune loi pour obliger à signaler les OGM !

    Et le fameux tofu sans goût, il est clair qu’il est fait avec du soja transgénique.

    De toute façon, le soja ne remplacera jamais la viande.

    Quant aux animaux, c’est seulement la volaille de la plus basse qualité qui est nourrie au soja !

    Mais figure-toi que moi, je mange pas pour faire plaisir au curé, mais pour faire plaisir à mon palais. Alors, c’est viande (ou poisson) en plat principal et légume en accompagnement, avec entrée, fromage, dessert et vin.

    Je reste dans la tradition.

    Ta religion, c’est pas pour moi. Car contrairement à vous les Vegans, je sais faire la différence entre les bêtes et les gens.

    Tu veux faire attention aux animaux ; moi, je fais avant tout attention aux êtres humains.

    Et s’il m’avait fallu sacrifier quelques animaux pour sauver mon bébé, j’aurais pas hésité une seconde, contrairement à ces abrutis de végans qui ont préféré voir mourir leur propre enfant plutôt que manger de la viande.

    • Bonjour ou bonsoir, je suis une adolescente et je suis végétarienne depuis plus de 2 ans. Il est certes clair que je protégerai un autre être humain au détriment d’un autre animal mais cela est parce que c’est la "loi de la nature" (meme si je n’aime vraiment pas cette expression). Un guépard va sauver son bébé au détriment d’une hyène. Et si vous me sortez encore le "alors cest la loi de la nature de manger de la viande" certes je peux vous l’accorder mais alors pourquoi ne pas la chasser et honorer l’offrande de son corps pour votre survie au lieu de torturer des pauvres etres vivants qui n’ont vraisemblablement rien fait.
      Je connais beaucoup de végéta*iens qui n’imposent aucune restriction alimentaire à leur entourage. Moi meme je n’oblige en aucun cas ma famille à être vegan.
      Je peux vous assurer que je suis en pleine forme, je fais du sport, j’ai un bon teint, je ne suis jamais fatigué malgré ma tendance à courir toute la journée pour faire un million de choses.
      Et puis monsieur, le végétarisme est loin d’être une religion c’est juste un mode et un style de vie différent du votre.
      Ce n’est vraiment pas gentil et altruiste de parler comme ça a des gens qui ne veulent que défendre leurs idéologies. Et la suggestion de la personne concernant les films et les livres est juste une invitation à nous comprendre et pas une envi de vous convertir.
      Je vous souhaite une bonne journée.
      Marie

      • Je ne serai pas gentil avec ceux qui veulent me supprimer mon bifteck !

        Salut,

        Tu es végétarienne depuis plus de deux ans ? je comprends que ça te semble long, d’avoir dû te passer de viande depuis si longtemps. Mais, à l’échelle d’une vie, cela ne fait pas longtemps du tout. Et, comme auparavant, tes parents t’avaient nourrie correctement, donc de manière équilibrée, avec par conséquent la viande nécessaire, c’est sûr que ton corps a accumulé quelques réserves qui parviennent encore à compenser le manque des éléments nutritifs essentiels à l’être humain et que l’on ne trouve que dans la viande.

        Je n’ai pas de problème, comme je l’ai déjà dit avec les végétariens qui n’imposent pas leur idéologie, comme tu dis ; mais, j’ai un gros problème avec la propagande du pouvoir qui n’a de cesse de faire en sorte qu’on mange de moins en moins de viande, parce que nourrir les esclaves avec du riz et des nouilles leur revient bien moins cher. Et les exploiteurs n’ont pas besoin que leurs esclaves vivent au delà de la retraite.

        Il me paraît clair que cette mode végétarienne est imposée depuis le haut par une propagande très insistante de la part du pouvoir. Une propagande de tous les instants et faite par tous les moyens et avec tous les arguments fallacieux possibles et imaginables. C’est ainsi que de braves jeunes filles sans défense, comme toi, tombent dans le piège du végétarisme.

        Je n’ai pas du tout envie d’être gentil avec ceux qui veulent me supprimer mon bifteck !

        Tu dis d’un côté que tu ne veux pas imposer le régime végétarien aux autres. Mais tu te dis aussi végétariste, et tu prend la défense des végétaristes "qui ne veulent que défendre leurs idéologies". Justement, par définition, une idéologie est quelque chose que l’on cherche à imposer. C’est pourquoi toutes les idéologies sont dangereuses, en particulier le végétarisme.

        Bien à toi,
        do
        http://mai68.org

  • grrrr les vegans ne sont pas une secte bordel ! 16 juin 2010 09:03, par Visiteur

    sans vouloir t’offenser ton discours me fait penser à celui de ces memes puritains que tu denonce qui clamaient haut et fort dans le années 50 que le rock’nroll etaient une creation du diable et que les jeunes vouaient un culte malsain pour cette sous culture qui menaçait nos enfants et la tradition. Et à coup d’etudes scientifiques à la mords moi le noeuds ils prouvaient que le rock s’associait aux drogues et que du coup blablabla….

    ton discours est on ne peut plus sectaire je trouve.
    Le sectarisme est l’attitude d’un individu ou d’un groupe qualifié de sectaire, c’est-à-dire faisant preuve d’intolérance et d’étroitesse d’esprit en matière de politique, de religion, de philosophie… MAIS BORDEL LES VEGETARIENS NE FORMENT PAS UNE SECTE !!!!!!!!!! ET ENCORE MOINS UNE RELIGION !!!!!!!

    Moi j’en suis venu au veg grace à une scene musicale indé qui compte pas mal de vegetariens. Tu vas faire croire à qui que la scene punk-hardcore est pleine de puritains, de religieux et de sectes ? n’importe quoi !!!!!
    TU NE SAIS VRAIMENT PAS DE QUOI TU PARLES.

    On peux faire gaffe à ce qu’il y a dans son assiette sans se faire traiter de secte, merde.

    On s’en branle que tu vive de telle ou telle façon, que tu fumes et baise ou tu veux, que tu ne baise jamais ou que tu prenne les pires des drogues ou prenne soin de toi, on te laisse libre de tes choix ; on veux juste du respect pour le monde animal qui souffre extremement de notre indifference !
    Mais te convertir à quoi ? Je m’en fous de tes choix, sauf quand ils coutent la vie à des etres sensibles qui n’ont jamais vu la lumière du jour, maltraités, bourrés de medocs, privés de leurs reflexes naturels, malnourris et sur nourris en meme temps, executé sans respect aucun, torturés. ça me parait pas fou comme conception de choses.

    Les vegetariens les vegetaliens et les vegans ne font que proposer un progrès : celui de vivre plus pres des animaux et de les respecter.

    « On n’a pas un cœur pour les hommes

    et un cœur pour les animaux,

    on a un cœur ou on n’en a pas. »

    Lamartine

    Et arrete de nous traiter de petits bourgeois, je suis bien en dessous du seuil de pauvreté français et suis pour l’autogestion et le pouvoir à la population. Depuis quand les pro-squat sont petits bourgeois ?

    Et arrete de me parler de ce fait divers, pourtant triste, mais MOI JE POURRAIS T EN TROUVER DES MILLIERS QUI RELATENT DE MALNUTRITION PAR DES PARENTS CARNIVORES.

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 16 juin 2010 10:31, par Visiteur

    Tu dis : « MAIS BORDEL LES VEGETARIENS NE FORMENT PAS UNE SECTE !!!!!!!!!! ET ENCORE MOINS UNE RELIGION !!!!!!! »

    Je réponds : certes pas tous, ceux avec qui j’ai bouffé au restau étaient des ami-e-s et n’ont jamais cherché à me convertir. Ils cherchaient seulement à échanger leur viande contre mes légumes. Et ça, c’était très bien.

    Mais, ceux qui veulent faire interdire la viande de cheval ou le foie Gras (ce n’est pour eux qu’un début, c’est trop évident, ils commencent petit !) sont de dangereux emmerdeurs. Et certains d’entre eux vont même jusqu’à pratiquer la violence contre les êtres humains pour qu’on soit non-violent envers les animaux. Ceux-là sont de dangereux malades mentaux !

    Le végétarien "normal" n’appartient pas à une secte, d’ailleurs, il lui arrive de manger de la viande ; justement parce qu’il ne fait pas du végétarisme une religion.

    C’est le végétarien militant qui est un danger public ! Celui qui appartient à une secte, et qui fait du végétarisme un absolu, une religion. Et qui, en fait, fera tout ce qu’il peut pour faire INTERDIRE la viande ! C’est eux que je combats !

    Je défends mon bifteck !

    Tu dis : « on veux juste du respect pour le monde animal qui souffre extremement de notre indifference »

    Mais, j’ai du "respect" pour le monde animal, d’ailleurs, je dis souvent :

    POUR QUE LA VIANDE SOIT BONNE, IL FAUT QU’ELLE AIT VÉCU HEUREUSE !

    Par contre, j’aimerais que les végétaristes aient du respect pour les êtres humains. Et ce n’est pas toujours le cas. Surtout chez les militants. Qui préfèrent attaquer violemment des gens pour défendre des animaux. C’est scandaleux. Les gens doivent toujours passer avant les animaux !

    Jamais j’aurais sacrifié mon bébé !

    Tu dis : « Je m’en fous de tes choix »

    C’est normal, tu ne te préoccupes que des animaux !

    Moi, je me préoccupe avant tout des êtres humains. Je préfère me battre pour les Palestiniens qui subissent sans arrêt la barbarie sioniste. Et, surtout, je me bats avant toute chose pour le prolétariat (au sens généralisé du mot) contre la bourgeoisie (qui existe toujours malgré ce qu’on essaie de nous faire croire).

    Bien sûr, je préfère que les animaux vivent heureux, et pas seulement parce qu’ils seront meilleurs à manger. Mais, que tu le veuilles ou non, la sélection naturelle a fait de l’homme un être vivant qui DOIT manger, entre autre, de la viande et du poisson !

  • ................ 21 juin 2010 23:01, par Visiteur

    hé bien quand je dis que je m’en fous de tes choix c’etait pas mechant, je voulais bien entendu dire par la que je ne veux pas dire tout haut mon avis sur tes choix de vie parce qu’ils t’appartiennent, et que je n’ai pas à te juger bêtement, que ta vie t’appartient et que tu en es évidemment seul maitre. C’est plutot respectueux. Je disais ça pour souligner que si un vegetarien essaye de te sensibiliser sur tes choix nutritionnels c’est juste en rapport avec un tiers être qui va souffrir de ce choix.

    tu me dis que je ne préoccupe QUE des animaux, mais qu’en sais tu ? Selon toi on ne peux pas se préoccuper des humains ET des animaux ?

    Selon toi tous les vegetariens laissent crever leurs gosses de maladie et malnutrition sans aller voir le doc ?
    MAIS MOI NON PLUS J’AURAIS PAS LAISSE MON GOSSE CREVER S’IL ETAIT AUSSI MALADE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Tu connais l’expression "diviser pour mieux regner",
    et bien si une personne lutte pour le proletariat et qu’un vegeta*ien lutte pour les animaux, c’est bien parce que pour mieux règner il faut diviser, et que ces 2 personnes auront toutes les chances d’être moins eficaces car rangées dans 2 coins bien séparés alors que bien évidemment les deux sont plus reliés que tu ne l’imagine.

    Par exemple dans le doc que je te conseil et que tu refuse sans vergogne de voir (we feed the world) il y a tout un chapitre qui parle des émigrés marocains en espagne qui bossent dans les serres de tomates "sur-pesticidées".

    defendre les animaux c’est aussi defendre la race humaine, pour pleins de raisons.

    • travailler dans un abattoir d’animaux est l’un des pires boulot que tu puisse proposer à quelqu’un.
    • Tu as deja vu un bourgeois se charger des basses besognes et ecarter les entrailles d’un bébé ovin 8h par jour ?
    • Tu n’imagine même pas combien de culture dont s’occupent des paysans qui crèvent la dalle dans le monde sont dédiées à nourrir les animaux dont l’occident s’empiffre dans respect.
    • "produire" de la viande pour tant de millions d’êtres humains est préjudiciable à tant d’humains, d’enfants…….. Le "round up ready" de monsanto est un soja transgenique qui ne nourrira que peu d’humains…… et qui pourrira la vie de beaucoup beaucoup d’humains

    Nous sommes tous liés ici, dans cet ecosystème. faire l’experience de l’empathie et du respect nous est possible grace à la selection naturelle.

    La selection naturelle nous a rendu capable de MANGER OU PAS DE LA VIANDE, selon ou l’on vie et les possibilités de notre environnement. C’est la qu’on est pas d’accord, d’ailleurs.

    Quand vous me parlez de gout de la viande qui passe par dessus tout je ne comprend pas. Balladez vous avec un enfant, et dites lui : "goutons cru un peu de ce blé qui pousse dans ce champs", et dites lui "goutons un peu à même le cadavre ce bébé chevreuil qui vient de mourrir" ; vous verrez ou va le gout de l’enfant, qui soit dit en passant sera surement moins alièné à admettre la viande comme nécéssité à coup de pub charal.

    La selection naturelle dont tu parles ne nous aurait elle pas rendu sensibles ? capables d’éviter de faire souffrir ? Capables d’une analyse plus profonde que "j’aime ça donc je dit il faut en manger" ?

    Je comprends bien que tu n’es pas non plus pro-je fais souffrir gratuitement les animaux,

    mais pourquoi ne pas rebondir la dessus justement pour faire valoir ton statut d’être humain plus humain que celui qui bouffe 2000 stimulus publicitaire par jour ?
    Interdire quelque chose est souvent mauvais, on est d’accord. Le problème c’est que les industriels et le gouvernement copains avec les intensifs INCITENT à manger de la viande nous eduquent à manger ça comme on respire de l’air. C’est pourquoi tu trouveras les vegetariens souvent motivés dans leurs convictions, parce qu’on leurs fait croire à tort qu’ils sont dans le faux, alors qu’ils essayent d’éprouver l’indépendance d’esprit et de prendre plusieurs parametres indiscutables en faveur du vegetarisme.

    Mais notre statut d’etre humain ne nous permet il pas de pouvoir HONNETEMENT réfléchir à s’en passer le plus possible ?

    Et pourquoi ne parler que de nourriture d’ailleurs ? avons nous besoin de nous habiller en cuir en daim ou en fourrure, de nous acheter des animaux de compagnie maltraités et executés dès le client ne regarde pas, d’aller au cirque voir des animaux sur-maltraités pour obéir à la tyrannie humaine pour se mettre sur 2 pattes et sauter dans des trucs ronds ?

    L’humain n’est il pas bon quand il SE respect AINSI QUE CE(ux) QUI L’ENTOURENT ?
    RESPECTER LES AUTRES RACES ANIMALES AVEC QUI NOUS PARTAGEONS NOTRE LOGIS N’EST IL PAS LE PREMIER PAS POUR SE RESPECTER SOI MEME ET LES ANIMAUX DE SA PROPRE RACE ?

    « Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l’ignorance, l’indifférence, la cruauté, qui d’ailleurs ne s’exercent si souvent contre l’homme parce qu’elles se sont fait la main sur les bêtes. Rappelons-nous, s’il faut toujours tout ramener à nous-mêmes, qu’il y aurait moins d’enfants martyrs s’il y avait moins d’animaux torturés, moins de wagons plombés amenant à la mort les victimes de quelconques dictatures, si nous n’avions pris l’habitude des fourgons où les bêtes agonisent sans nourriture et sans eau en attendant l’abattoir. »
    marguerite yourcenar

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 22 juin 2010 08:39, par Visiteur

    Il faut respecter tous les êtres vivants car "nous sommes tous liés ici, dans cet ecosystème", comme tu dis ! C’est pourquoi :

    Moi je suis pour la libération des petits-poids dans le bas-Languedoc !

    Quant aux prolos, c’est pas seulement dans les abatoirs, qu’ils sont maltraités.

    Et que ta doc ait un titre anglais prouve bien qu’il provient d’une des nombreuses sectes produites par le puritanisme anglo-saxon. J’en ai d’ailleurs vu un machin comme ça ; et, dans la vidéo que j’ai vue, l’on ne regarde pas l’exploitation subie par les humains, on ne voit que les animaux.

    Il est évident que de la viande crue, par exemple celle du boeuf dans la fondue bourguignone, sera bien plus facile à manger pour un enfant que du blé ; car la viande crue est tendre contrairement au blé qui est dur. C’est bien pourquoi l’homme s’est mis à manger de la viande ; et, en se mettant à manger de la viande, l’homme a pu voir se développer son intelligence : ses machoires sont devenues moins volumineuses et ont laissé de la place pour que le cerveau puisse se développer.

    Quant à ta pub Charal, elle me fait bien marer. Il y a en effet sans arrêt de la pub pour manger au moins cinq fruits ou légumes par jour ! La pub Charal est rare et n’est apparue que récement !

    En fait, toute cette propagande pour abandonner la viande est voulue par le pouvoir. Car la classe dominante considére la classe dominée exactement de la même façon que les industriels de l’agro-alimentaire considèrent leur cheptel : plus son cheptel est grand et plus l’industriel est riche. Aussi, les exploiteurs veulent augmenter encore le nombre d’exploités. Ils veulent le porter à 9 milliards en quelques années (ils nous l’ont dit à la télé lors d’un débat qui suivait le film "Home" du collabo nucléariste Yann Arthus-Bertrand !). Mais, il n’y aura pas assez de viande pour tout le monde ; alors, il faut que beaucoup de gens acceptent de devenir végétariens ! Et, si le fait que les exploités se mettent à manger végétarien les rend moins intelligents, c’est pain bénit pour les exploiteurs ! C’est bien aussi pour ça qu’ils diminuent le nombre de profs et augmentent le nombre d’élèves par classe !

    Je suis désolé si mes chaussures sont en cuir !

    Et je suis désolé si je vois bien que pour l’essentiel, ce qui t’intéresse, c’est avant tout les animaux. Que penses-tu par exemple du problème sioniste en Palestine ?

    Tu parles du "diviser pour mieux régner" ; mais, franchement, je ne vois pas bien quelle aide pourraient apporter les animaux dans leur ensemble au prolétariat. Au contraire, les chiens servent la police. Heureusement, il n’y a pas de chat policier ! et j’attends avec impatience, qu’un collectif de chat se monte pour aider la lutte du prolétariat !

  • !!!!!!!!!!!!!!!!!!! 23 juin 2010 08:12, par Visiteur

    PFFFFF, bon ben tu vois la ça me fait marrer ta peur des puritains (que je ne supporte pas soit dit en passant) presque reagannienne , le doc que je te conseillais est AUTRICHIEN. Et il est tres social mais bon, toi tu t’en fous la bouffe c’est que de la bouffe.

    C’est evident qu’en reaction à un tissu de mensonges comme cet article "les vegetariens sont betes à manger du foin" je n’allais pas te parler de l’autogestion et des zones autonomes temporaires ou du dernier lars von trier. Ce qui m’intéresse ici c’est de vous faire comprendre que votre désinteret pour les animaux ne justifie pas le mal que vous leur faites.

    Arrete avec le coup de la viande qui nous a rendu beau et fort et en bonne santé, c’est tout nouveau cette consommation de viande. Il y a 60 ans on en mangeais 5 fois moins. Ce sont les progrès de la medecine qui ont rallongé notre esperence de vie, pas la viande.
    t’es en train de me dire que les peuples vegetariens depuis des millenaires sont voués à etre plus cons ? haha
    Historiquement la viande étais un signe de richesse, les nobles s’en gavaient, alors que les pauvres étaient au pain degeulasse et aux bouillies de cereales pas tres bien cuisinés.

    Tu sais des millions de personnes (inde, liban, tibet…) n’ont pas attendu les capitalistes pour vivre sans manger de viande.

    Le probleme sioniste en palestine ?
    ne connaissant pas assez le fond des choses je m’abstiendrai de faire
    comme toi, je n’ecrirai pas un tissu de cliché dans ces commentaires.
    Désolé de ce ton un peu pet-sec mais tu me provoque encore avec ton insensibilité et ton truc des petits pois stupide à souhait.

    cette histoire de plantes qui souffrent c’est le plus bas degré de l’argumentation.
    taper de toutes ses forces sur un chien, lui ecraser la tete avec le pied jusqu’à ce qu’il saigne du nez, le pendre par les pattes arrieres et lui arracher toute la peau et le jeter encore vivant et conscient à la poubelle, tout ça pour faire un manteau pour des bourgeoises ça c’est de la CRUAUTE et de la SOUFFRANCE.

    et pour le coup de la viande boeuf cru voici ce que je reponds :

    « Mettez un enfant dans un berceau avec une pomme et un lapin. S’il mange le lapin et joue avec la pomme, je vous achète une voiture neuve ! »
    Harvey Diamond

    Quand je disais diviser pour mieux regner je parlais par exemple des féministes, de ceux qui luttent pour les droits de l’homme, de ceux qui luttent pour les droits des animaux ect…. de tous ceux qui luttent contre l’oppression en general. chacun dans son coin. comme toi et moi ( tu comprends l’image j’espere, c’est un peu comme dans une classe d’école, on met les rebelles dans des coins differents pour eviter qu’ils s’organisent afin de faire tomber le rapport de domination le plus visible).

    Et mon but ici n’est pas de dire : "arrete la viande et fais ce que je te dis" mais de dire que c’est naze de defendre à tout prix la bidoche-mania occidentale, de vous dire que c’est super naze de defendre un article comme celui ci au accents ségrégationnistes et hyper mal renseigné, dont les premiers visés se garderaient bien de faire la même chose dans l’autre sens.

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 15 juillet 2010 08:06, par Visiteur

    Il ne s’agit aucunement d’une quelconque peur des puritains, mais d’un combat de sauvegarde tout à fait normal contre ces sectes religieuses encore plus ridicules et dangereuses que les religions habituelles, puisque le puritanisme veut tuer totalement tout ce qui touche à la vraie vie :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article880

    L’article LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! est loin d’être un tissu de mensonges, les faits sur lesquels il est basé sont tous des faits scientifiques qui furent relatés dans la meilleure revue scientifique française : la revue "Recherche". C’est toi qui refuse de voir la vérité en face.

    Tu dis à propos de la viande : « Il y a 60 ans on en mangeais 5 fois moins. » C’est faux ! en 1950, les Français mangeaient tous les jours de la viande, sauf le vendredi où c’était poisson ! Après guerre, il y eut les acquis de la résistance. Par contre, effectivement, au XIXe siècle les Français mangeaient de la viande seulement une fois par semaine, parce qu’ils étaient trop pauvres. La viande à cette époque était un luxe dont seuls les riches pouvaient profiter tous les jours. Heureusement, grâce aux luttes sociales, la viande s’est démocratisée (c’est une chose que tu regrettes visiblement). Et je continue moi-même à défendre mon bifteck. Tu remarqueras qu’au XIXe siècle, l’espérance de vie était très inférieure à aujourd’hui.

    Quand tu me reproches de "dire que les peuples vegetariens depuis des millenaires sont voués à etre plus cons", je te dis qu’il n’y a aucun peuple végétarien. Par contre, il y a une religion végétarienne : l’hindouïsme. Et je te ferai remarquer que l’espérance de vie en Inde est de 70-71 ans (et il y a tout de même de nombreux Indiens musulmans !) alors qu’elle est de plus de 80 ans en France et dans tous les pays suffisament riches pour qu’on puisse y manger couramment de la viande :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Esp%C3…

    Et je te fais remarquer aussi que la religion hindoue est bel et bien la religion la plus conne du monde avec la réincarnation, les intouchables, et le fait que si je suis extrêmement pauvre et très exploité, c’est de ma faute à cause de ce que j’ai fait dans mes vies antérieures, même si je ne m’en souviens pas, et qu’il me faut par conséquent accepter d’être très pauvre et très exploité sans jamais me révolter ; car, sinon, si je refuse la punition, mon karma, loin de s’améliorer, va se détériorer encore plus, et lors de ma prochaine réincarnation ma vie sera encore pire !

    Ça ne m’étonne pas que tu ne connaisses pas suffisamment le fond des choses concernant le problème sioniste en Palestine : tu ne t’intéresses qu’aux animaux ! et tu es insensible à l’injustice commise envers les Palestiniens par les sionistes qui leur ont carrément volé leur pays, la Palestine, pour fonder Israël. La fondation d’Israël fut un effroyable nettoyage ethnique qui se prolonge de nos jours.

    Je n’ai jamais vu personne s’habiller avec des manteaux en fourrure de chien ! Par contre, je ne vois aucun inconvénient, puisqu’on mange des lapins, à ce qu’on fabrique des manteaux en fourrure de lapins. Et je me souviens bien que, dans mon village, quand j’étais petit, il y avait le peillarot qui passait une fois par semaine (en criant sans arrêt très fort "Ho, peillarot !" en prononçant bien le "t" !) pour ramasser les peaux des lapins que les gens avaient mangés. Dans nos campagnes, quand c’était possible, toutes les parties des animaux qu’on mangeait étaient utilisées ; comme le pratiquaient aussi les Indiens d’Amérique ou encore de nos jour les Indiens d’Amazonie (s’il en reste encore !)

    Je comprends bien que, pour les sectes végétariennes, parler de la souffrance des plantes est un argument irrecevable, puisque "Le jour où les végétariens se rendront compte que les salades aussi sont des êtres vivants, il ne leur restera plus à manger que des cailloux !" Tout ce qui vit souffre, c’est l’évidence-même !

    Quant à la citation débile de ce Harvey Diamond (évidemment tout aussi anglo-saxon que le puritanisme !) : « Mettez un enfant dans un berceau avec une pomme et un lapin. S’il mange le lapin et joue avec la pomme, je vous achète une voiture neuve ! » ; je réponds tout simplement qu’une maman qui mettrait un lapin dans le berceau de son bébé serait tout autant une mère dénaturée que celle qui a préféré laisser crever son bébé plutôt que manger des protéines animales !

    Si, pour que les végétariens participent à la lutte de classe, je dois moi-même entrer dans leur secte et inciter tout le monde à s’y emprisonner aussi ; alors, je préfère me passer des végétariens. Tu voudrais pas, aussi, que je devienne hindou et que je me mette à inciter tout le monde à devenir hindou, afin que les hindous pratiquent avec moi la lutte de classe ? Ta proposition est d’une débilité profonde !

    L’article tout en haut de cette page est, contrairement à ce que tu prétends, très bien renseigné, les faits sur lesquels il repose provenant de la revue Recherche !

    Tu es près à raconter n’importe quoi pour défendre ta secte : il n’y a pas de "bidoche-mania occidentale". La moindre preuve, c’est qu’on aime la viande aussi en Chine, en Thaïlande, au Vietnam, etc. On en mange très souvent aussi dans les forêts primaires quand elles sont encore habitées, comme en amazonie ou en Afrique noire.

    Loin d’y avoir en ce moment une "bidoche-mania occidentale", le pouvoir fait au contraire tout ce qu’il peut pour nous pousser à cesser de manger de la viande, ou du moins à en manger de moins en moins, parce que les maîtres du monde, nos maîtres, veulent accroître leur richesse en faisant passer leur cheptel humain de 7 milliards à 9 milliards de têtes, comme ils nous l’ont récemment avoué à la télé dans un commentaire suite au film pronucléaire "Home", et qu’il n’y aura pas assez de viande pour tout le monde.

    De toute façon, même sans parler de l’augmentation de population voulue par le pouvoir, moins le troupeau humain mangera de viande, et moins son entretien reviendra cher à ses propriétaires, et plus les maîtres seront riches.

    LE POUVOIR VEUT QU’ON ARRÊTE DE MANGER DE LA VIANDE !
  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 18 juillet 2010 16:19, par Visiteur

    Viandes et patates divisent par deux le risque de cancer du poumon :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article1350

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 20 juillet 2010 07:23, par Visiteur

    Allez donc voir la vidéo en bas de l’article situé tout en haut de cette page.

    Manger de la viande, c’est naturel ; par exemple, les Bushmen en mangent avec plaisir. L’homme est parfaitement adapté à la viande suite à un long processus de sélection naturelle qui a duré des centaines de milliers d’années.

    (Cliquer ici pour mieux connaître la conception de la vie chez les Bushmen)

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 20 juillet 2010 08:07, par Visiteur

    Les fruits et légumes ne protégeraient pas beaucoup du cancer :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article1351

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 29 juillet 2010 21:46, par Visiteur

    Voici un exemple de propagande du pouvoir destiné à nous faire manger de moins en moins de viande :

    Lisez l’article dont le lien est juste ci-dessous. Regardez tout d’abord la courte vidéo de propagande anti-viande qu’il contient. Vous aurez ensuite le plaisir de voir comment on détruit une telle propagande.

    http://mai68.org/spip/spip.php?article1380

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 31 juillet 2010 07:26, par Visiteur

        L’on m’a fait remarquer que les végétariens ne sont pas moins subversifs que les non végétariens.
     
        Il est vrai que j'aurais pu trouver un autre titre que "les végétariens sont bêtes à manger du foin" ; mais, j'adore ce jeu de mot !
     
        J'ai moi-même eu quelques ami-e-s végétariens. Il n'y en a pas eu beaucoup, parce que les végétariens sont peu nombreux. Je ne me suis jamais préoccupé de savoir si quelqu'un était végétarien pour savoir si cétait ou non un ami. La plupart ne sont pas restés végétariens, soit pour raison médicale soit parce que leur niveau de vie avait augmenté. J'ai fait des trucs révolutionnaires avec certains d'entre eux. Ils ne me faisaient jamais chier avec leur végétarisme. Ils n'étaient pas des militants végétaristes. Ils étaient végétariens sans jamais chercher à convertir. Ayant eu l'occasion de fréquenter des végétariens, et ayant fait la révolution avec eux, je sais bien qu'ils peuvent être aussi subversifs que les autres sur la plupart des points.
     
        Mais, chacun de nous tombe dans divers pièges. Et les végétariens sont tombés dans un piège. Nul n'est parfait. Les végétariens non plus. Une personne est avant tout un individu, son aspect végétarien est forcément secondaire ou très secondaire ; du moins, si c'est pas un militant acharné du végétarisme. Donc, la plupart du temps, on ne peut pas définir une personne en se contentant de la désigner comme "végétarienne".
     
        Par conséquent, c'est seulement l'aspect végétarien du "végétarien" qui est bête à manger du foin. Mais, comme tout le monde, il a de nombreux aspects différents, qui peuvent d'ailleurs  être contradictoires. Il se peut parfaitement qu'un "végétarien" soit un révolutionnaire de génie pour tout ce qui concerne autre chose que le végétarisme.
    Bien à vous,
    do
    • si une partie des vegetariens militent à propos de ce regime c’est avant tout pour essayer de lutter contre les préjugés dont vous vous inspirez largement pour ecrire cet article, et pas pour ordonner quoi que ce soit à qui que ce soit.

      On peut lutter contre le discours autoritaire de certains, contre l’hygienisme ambient, je suis d’accord.

      On peut aussi lutter contre la souffrance inutile, pour l’eveil de ses semblables à plus de sagesse.

      Cet articles et ses defenseurs ne sont guère rigoureux dans l’information.

      Si vous mettez en garde contre tout vegetariens qui le revendique trop, vous devriez aussi mettre en garde contre les lobbies de la viande, qui sont extremement puissants, soit dit en passant.

      Si vous mettiez en confrontations une dose suffisement vaste (de par leur provenance) d’informations, vous verriez que l’industrie la plus catastrophique au monde est celle de la viande et des "produits" animaux.

      Cette industrie est une catastrophe ecologique, sociale, philosophique, et economique (à tres long termes, parce qu’à court terme en regardant les chiffres on comprend le rien à foutrisme de tous les trusts qui la compose.)

      • On dit qu’il faut tourner sa langue sept fois dans sa bouche, avant de parler :

        « l’industrie la plus catastrophique au monde est celle de la viande et des "produits" animaux. »

        Carrément n’importe quoi !

        C’est à ce genre de n’importe quoi qu’on reconnaît les idéologues, ou en tout cas les personnes bien manipulées par des idéologues.

        Tout d’abord, il y a encore de la viande non industrielle.

        Ensuite, comme industrie "catastrophique", il y a aussi celle qui produit les fruits et légumes à consommer 50 fois par jour — et on entend ça 50 fois par jour à la télé, ce qui semble prouver la puissance et la nuisance du "lobby" des fruits et légumes ! :

        http://mai68.org/spip/spip.php?article1472

        Quant à l’industrie militaire, n’en parlons pas, cela n’existe même pas (tu vis sur quelle planète ?) :

        http://mai68.org/spip/spip.php?article370

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 7 août 2010 09:54, par Visiteur

    Il y a, en France, une réelle propagande télévisuelle contre la viande. Encore récemment, le jeudi 5 aout 2010 aux infos de 13h sur France 2, j’ai vu la présentatrice du journal essayer de faire dire à un "expert" que la viande donnait alzheimer ! L’« expert » a refusé d’entrer dans son jeu ; mais la journaliste a quand même tenté le coup.

    En fait, alzheimer est donné par l’aluminium. Par les casseroles ou poëles en aluminium, mais aussi par certains médicaments à base d’aluminum (des pansements pour l’estomac comme le maalox par exemple). Ce n’est donc pas en mangeant cinq fruits et légumes par jour qu’on évitera la maladie d’alzheimer, ni en mangeant moins de viande !

    Référence sur la maladie d’alzheimer : un vieil article de la revue Recherche. Mais aussi, ils en ont parlé à la télé dans une émission sur l’eau du robinet ; parce que souvent on utilise l’aluminium pour la rendre limpide.

    La vidéo (3’) est ici :

    http://mai68.org/spip/spip.php?article1414

  • Très bon article, mais il est inutile de discuter avec des sectes !

  • La communauté de l’Arche de Loanza del Vasto n’a pas du tout disparu. Il sont tellement intelligents, dans cette secte où il est interdit de manger de la viande (leurs enfants sont pâle à faire peur, tellement ils manquent de fer à cause de ça !), qu’ils cultivaient le liseron dans leurs champs. Il a fallu que ce soit un visiteur qui leur signale (récemment) que quand on met les mauvaises herbes dans le compost, alors elles prolifèrent.

  • Quand je pense qu’il y a des végétariens suffisamment ignorants pour ne même pas savoir que les acides aminés étant les briques constitutives des protéines, ils sont forcément eux-mêmes des protéines, même si ce sont les plus simples !

  • un geste éthiquement responsable consiste à diminuer la consommation de viande, celle-ci ayant quintuplé au niveau mondial entre 1950 et 2000. La surconsommation de viande confisque 70% des terres à usage agricole qui, directement ou indirectement, sont consacrées à l’élevage. 35,5% du volume des céréales produites dans le monde sert à nourrir les animaux d’élevage. Il faut 7 à 10 kg de végétaux pour faire 1 kg de viande de boeuf et 4,5 kg pour faire 1 kg de viande de porc. En plus de la famine occasionnée par l’exportation d’alimentation pour les animaux, confisquant les terres vivrières, la sur-consommation de viande est responsable de 20 % de l’effet de serre global et de l’émission de 37 % du méthane.
    S’ajoute à cela le gaspillage de l’eau puisqu’il faut 5000 L d’eau pour produire 1000kcal d’aliments d’origine animale (c’est-à-dire 5000 litres d’eau pour obtenir 2 steaks de 150 grammes) contre 1000L pour l’équivalent de calories en aliments végétaux.
    Diminuer la consommation de viande est donc non seulement bon pour la santé et le respect des animaux mais est aussi un geste important pour préserver la planète et combattre la sous-alimentation qui touche plus d’1 milliard de personnes.

    • Salut kristo58,

      Tes chiffres sont peut-être exacts, je n’ai pas le temps de vérifier et de trouver des sources. j’ai déjà, en effet, entendu dire des choses comme ça. Mais la conclusion que tu en tires est fausse.

      En effet, non seulement il serait fort désagréable de manger moins de viande, mais en plus la viande est vraiment nécessaire à l’homme, comme démontré dans l’article.

      La conclusion qu’il faut tirer des chiffres que tu nous donnes, s’ils sont exacts, c’est que la planète est surpeuplée. C’est donc ce problème-là qu’il faut résoudre.

      La prise de conscience écologique est un symptôme de surpopulation :

      http://mai68.org/spip/spip.php?article1164

      Bien à toi,
      do
      http://mai68.org

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 17 mars 2012 16:32, par Michele

    La nourriture spirituelle diminue considerablement le besoin de nourriture terrestre. Remplacer la peur du manque par l’Amour, l’homme a peur de tout, peur de grandir, peur de l’ecole, peur d’echouer ect. Dépasser nos peurs fera changer le monde. La vie est un aimant, tu reçois ce que tu donnes. A nous de trouver le chemin.
    On ne tue pas le Mal en devenant comme lui mais en etant son oppose.

  • Il y a probablement une voie raisonnable… Ce qui pose problème, la plupart du temps, ce sont la surconsommation et le gaspillage.

    Et cette bêtise absolue qui consiste à vouloir imposer à tout prix son point vue. Les intégristes écolo-végéto-naturo-bobos sont tout aussi néfastes que les politiciens, les financiers, les créationnistes, les religieux et autres nuisibles.

    Je les renvoie tous dos à dos.

    omdeboi

    • La meilleure approche qui soit… Il faut se garder des idées préconçues, des certitudes et autres croyances ou superstition. Je le dis très humblement car ce n’est pas si simple. On a toujours des convictions sur lesquelles nous avons mené notre vie. Remettre tout à plat et un grand bouleversement.

      De plus, que les végétariens mangent ce qu’ils veulent. Cela ne pénalise qu’eux !

      Mon blog écosystèmes, nature, environemement

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 23 juin 2012 09:25, par Visiteur

    Je ne passe ici que pour dire répondre à quelque chose qui m’a choquée !

    Les plantes ne sont pas vivantes ?
    Il faut arrêter nos conneries avec
    "les végétaux sont aussi vivant que les animaux !"
    MAIS , STOP ! Pour moi, selon vous, on manque de respect envers les animaux, nous autres qui mangeons de la viande ! Mais , VOUS , vous ne manquez pas de respect envers la nature en disant ceci ? ELLE ÉTAIT LA bien avant VOUS ! Bien avant les chats, chiens, vaches et autres animaux ou même dinosaures et même avant nous autres grands idiots !
    Alors arrêtez vos conneries s’il vous plaît !

    Je mange de la viande certes, comme le fait l’homme depuis la nuit des temps… Mais je respecte tout les animaux !
    Autant que je respecte les gens qui ne supporte pas l’idée de manger leur viande !
    On peut très bien être végétarien, ne pas manger de viande mais vous ne pouvez pas nier que vous n’êtes pas mieux en mangeant des fruits et légumes juste parce que vous ne les entendez pas criez ??!!
    On peu très bien manger de la viande, tout en respectant les gens qui ne le font pas et en respectant les animaux , alors arrêtez vos clichés !!

    Le fin mot de l’histoire c’est que l’homme à peut être un cerveau mais dans tout les cas il est loin de savoir s’en servir !

    excusez moi pour les éventuelles fautes d’orthographe car je suis humaine, et l’erreur est humaine n’est -ce pas ?

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 23 juillet 2012 08:14, par LE GEANTVERT

    Mots d’un végétarien perplexe et un peu excédé

    Sur cette histoire de salade qui souffre que quelques omnivores satiriques aiment bien utiliser (c’est la pure jouissance de la confrontation) dans des articles sur le net comme dans la vie quotidienne…

    Est-ce que vous considérez qu’un coup de poing à Mike Tyson et un coup de poing à une frêle vieille dame est la même chose ???
    A cette logique un peu singulière qui ne laisse aux végétariens que des cailloux à manger je reconnais la capacité à l’égarement pur et simple de la raison humaine (tout extrémisme peut être atteint par suites de propos logiques… et donc consciemment dirigés avec plus ou moins bonne foi, avis aux internautes qui se manipulent eux-mêmes…)


    Est-ce que l’on peut sérieusement aborder avec un même regard le système nerveux (la capacité à ressentir la souffrance) d’une salade avec celui d’un mammifère par exemple ?
    Maintenant est-il raisonnable que puisse être comparé cette expérience de la souffrance entre l’animal et l’humain ?

    Il peut-être retenu de ses questions que tout point de vue dépend du plan du penseur, il peut ainsi être équilibré ; ou encore pourquoi pas d’échelle différente…

    Pour les croyants du Jaïnisme (en autre, ne soyons pas sectaire) l’aspect précieux de l’existence va au point de préserver la vie des insectes… (les défenseurs de salades rigoles ?)

    Il est question de notre capacité à la souffrance, utilisons un peu celle que l’on a d’imaginer (!) de faire un improbable effort de conscience :

    Si des créatures immenses
    de plusieurs centaines de mètres venaient du fond de l’espace regarder ce qui grouille ici bas sur terre est-ce que d’un point de vue de la taille de la représentation physique ;
    des hommes, des rats ou des sauterelles ne seraient pas tous trois assimilables ?

    Le plan duquel intervient notre conscience paraît ainsi dicter nos pensées et par effet, nos prises de positions (ou abstention !)
    Etant profondément végétarien je peux vous dire que tous ces arguments et contres arguments raisonnés, transformables et "extrêmisables" à souhait font l’impasse au plus fondamental facteur de notre nature humaine…

    Ce système nerveux si développé que nous avons n’est pas gage d’une grande intelligence (la preuve tous les jours dans les journaux du monde entier malgré nos "supers gros cerveaux"…)
    mais la pierre d’angle d’une sensibilité incroyable, démesurée voir infini, et
    décider de faire l’Expérience de cela en choisissant par exemple de devenir végétarien (même s’il y’a bien une infinité de manières d’expérimenter)
    ne peut être raisonnablement argumenté (je n’y arrive pas moi même) ou jugé…

    Notre cerveau et ses prises de positions intellectualisées à beau se croire tout puissant, il n’est pas plus développé que le système nerveux d’une feuille de salade aux yeux de ce qui nous est expérimentable…

    Pour terminer avec une PRISE DE POSITION :

    Que ceux qui veulent manger de la viande mangent de la viande sans embarras aucun.

    Que les végétariens comprennent le plus profondément le sens de ce qu’ils expérimentent.

    Que ceux qui ne veulent choisir entre les deux ne choisissent pas !

    Voilà, je pourrais dire que cet énumération de positions
    C’EST MON STEAK A MOI et que personne n’y touche… à moins que tout le monde partage :-)

    • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 25 juillet 2012 04:10, par Gilberte

      Ce sont les végétaristes, qui m’emmerdent. Les végétariens non-militants ne me dérangent pas.

      Mais je vois bien qu’on va un jour ou l’autre finir par nous interdire la viande sous divers prétextes et par divers biais, si on se laisse faire ; car on va être trop nombreux pour que tout le monde puisse en manger, et de toute façon, pour les maîtres du monde, s’ils peuvent nourrir le troupeau avec seulement du riz, ça fera toujours ça de fric en plus dans leurs poches. Aussi, font-ils tout ce qu’ils peuvent pour que nous acceptions petit à petit de manger le moins de viande possible, et pour favoriser le végétarisme et sa propagande.

      Ainsi, cet article est bel et bien indispensable.

      Quant aux salades, ce n’est pas parce qu’on ne les entend pas plus hurler de douleur qu’une carpe qu’elles ne souffrent pas. C’est l’évidence même : tout ce qui vit est sensible au plaisir et à la soufrance. Il n’est donc pas plus "moral" de manger des salades que de manger de la viande.

      Mais ce que tu sembles oublier, c’est que la viande est effectivement nécessaire à l’homme du point de vue de sa santé. C’est l’évolution et la sélection naturelle qui l’ont construit ainsi. D’ailleurs, tous les gens qui vivent encore d’une façon naturelle, tu sais, ces gens que certains appellent les "primitifs", comme par exemple les Indiens d’Amazonie, ou les pygmés d’Afrique, tout sans exception mangent de la viande et c’est bien sûr pour eux, comme pour ma grand-mère, le plat principal. Les légumes, c’est l’accompagnement, comme on dit dans les restaurants.

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 14 mars 2014 17:06, par anonymusss

    chaque jours, des millier de plantes meurent dans d’atroces souffrances, manger de la viande !

    • le cri de la carotte ? hahajajahaa 3 janvier 2015 10:20

      Saviez vous chers carnistes que pour produire 1kilo de cadavre qui se retrouve dans votre assiette, il faut qu’il mange plus de 15 fois son poids de plante ? Par conséquent, votre argument du cri de la carotte est pitoyable : vous contribuez vous même à la destruction et au meurtre sanglant de plein de pauvres plantes, bien plus qu’un végétarien. Si la vie des légumes vous importe tant, GO VEGAN !!

      • le cri de la carotte ? hahajajahaa 3 janvier 2015 12:15

        Mais non hé ! T’as rien compris, en me nourrissant de viande, je venge toutes les pauvres plantes qui ont été torturées et mangées vivantes par ces sales bêtes !

  • Rire est très bon pour la santé ; je vous remercie donc pour cet article, qui m’a peut-être fait gagner un peu d’espérance de vie :-)

  • Le végétarisme est un choix 23 juin 2014 19:04, par sassa

    On ne devient pas végétarien pour être en bonne santé, c’est un choix.
    Par exemple, c’est préférer sacrifier sa santé plutôt que la vie d’un animal.
    Ce qui distingue l’homme de l’animal c’est son libre arbitre. Si un jour il a décidé qu’il ne voulait plus participer à la souffrance des animaux ça vous gène en quoi ? S’il y a quelqu’un à juger c’est bien celui qui cautionne la torture animale en élevage parce qu’"il faut bien manger" (je pense aux animaux élevés en batterie).
    Personnellement, je suis contre l’élevage, je préfère la chasse qui est totalement naturelle. Je mange de la viande le moins possible parce qu’on ne sait jamais dans quelles conditions les animaux ont été élevés. Les œufs ça passe si les poules sont élevés en plein air. Sinon, je vous conseille d’éviter le lait, c’est mauvais pour la santé et ça donne de l’acné apparemment, moi je bois du lait végétal, c’est pas bon mais j’ai la conscience tranquille (les vaches laitières ne sont pas forcément bien traitées non plus).

    Bon je vais pas vous raconter mon régime alimentaire, je vous invite juste à vous renseigner sur la torture animale en élevage et à réfléchir par vous même sans se laisser influencer par qui que se soit d’autre que vous.

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 20 février 2015 19:18, par tamer

    TIRONS LA QUEUE DE l’ÂNE TIRONS LA BIE HEUREUSEMENT EN MANGEANT DE LA VIANDE TABARNAK BANDE DE CAVE FAUT EN MANGER OSTI BANDE DE MANGEUR DE FOIN

  • En tout cas, à avoir lu la quasi totalité des commentaires, on peut dire que les méchants végétariens en font bien rager certains. Ces mangeurs de salades sont lobotomisés par les lobbys gouvernementaux (qui savent bien que la défense des animaux est une activité très lucrative, satanés complotistes qui voudraient nous faire croire qu’on peut trouver du fer en grande quantité dans les produits végétaux). Imaginons ces sympathiques bouffeurs de viande (assumés) face aux défenseurs de l’environnement : c’est vrai, je lis ici que les végétariens emmerdent leur monde en essayant de convaincre ; Les écolos aussi nous disent de faire attention aux déchets parce que notre environnement est en train de ramasser. "Laissez-nous bouffer notre viande, on est faits pour ça, le reste on s’en tape". Voilà l’argument repris à chaque post. Bien. Disons donc aux écolos "Laissez-nous polluer tranquilles, l’homme est fait pour profiter au maximum des ressources offertes par la planète qui lui appartient, on a toujours fait comme ça, c’est comme ça qu’on a pu évoluer et patati et patata." Vous le diriez ça, mes petits amis ? Allons bon. Et puis, vous qui craignez les complots (celui du 11 septembre, de Charlie Hebdo et donc des végés maintenant), n’ayez pas aussi peur des végétariens car, vous savez, depuis qu’ils le sont devenus, ils n’ont jamais mangé personne. ;)

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 25 décembre 2015 11:06, par jrb

    Bonjour,

    Ma question peut paraître étrange mais je cherche des forums ou des associations groupes réseaux sociaux,etc… je ne vais pas dire qui luttent contre les végétariens" à chacun sa liberté mais qui combattent les dérives de la protection animale et qui voudraient nous imposer un style de vie et nous dicter quoi manger. Vu les proportions que prenne les groupes végé vegan, protection des animaux exagérée, j’aimerai rencontré leurs opposants. Afin que le contre point de vue soit aussi exposé médiatiquement.

    j.r.b

  • Vous vous égarez tous,

    En effet mangez de la viande, en quantité raisonnable, n est pas néfaste en soi.
    Ce qui est choquant, ce sont les techniques d élevage et d abattage ! Parce que justement, avec notre "gros cerveau", dont seulement 3% est utilisé rappelons le…, et une "humanité" qui nous est propre et que nous revendiquons, pourquoi ne pas trouver des solutions afin que l Homme puisse se nourrir sans pour autant écraser tout ce qui se trouve sur chemin ???
    Sans faire sectaire ou quoi que ce soit, n oublions pas que l humain est la SEULE espèce à se faire consciemment du tord, et à faire disparaître d autres espèces, animales ou végétales sans tiquer, alors notre gros cerveau etc… A d autres !
    Bref ! L ennemi de tout un chacun, ce sont ces riches industriels qui ne veulent que s engraisser sur le dos de tout et n importe quoi/qui sans se soucier des dommages crées, pour moi je précise, le problème est la plus qu’ autre part, vous en prendre les uns aux autres n est pas constructifs et le "diviser pour mieux régner" prend tout sons sens….

    Manger de la viande ou pas, peu importe, je ne vois de sectes nulle part, seulement des hommes qui se font la guerre pour que d autres gardent le pouvoir et l argent (qui ne les suivront pas dans la tombe ^^)
    Ne devenez pas ce que ceux la attendent de vous.

    Amicalement, une mangeuse de viande également amoureuse des animaux qui estime qu’il n y a pas besoin de faire souffrir (hommes ou animaux) pour vivre correctement.

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 3 juillet 2016 10:14, par bigfoot

    Pour moi depuis que Sarko et Hollande sont entrés violemment dans ma vie, je bouffe de tout et n’importe quoi, surtout les restes de la société de consommation. quand tu es pauvre tu n’as plus le choix et ton ventre se fout complétement du cri de la carotte et des antibiotiques dans la barbak. On mourra tous, alors que chacun se fasse plaisir selon ses moyens, mais ma préférence ira toujours à la poubelle bio, c’est avec elle que je démarre ma tournée alimentaire hebdomaire en premier, certes je suis pauvre, mais pas idiot.

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 6 juillet 2016 12:51, par Andreas

    Pourquoi ne mangerions nous pas de l’homme politique ou du financier, en plus du fer il y au rait de l’or ?!

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 4 septembre 2016 10:58, par jlchaps

    "Vache" ! et pourquoi pas "Salade" ! expression de dire "Nom de Dieu", sans aucun jugement religieux !
    Que d’échanges contradictoires à souhait ! Des réactions très fortes, très sectaires, très "j’ai raison" et très "vous avez tort" ou "allez-vous faire …" …
    Je retrouve bien là l’être humain de notre époque qui est totalement gavé de certitudes, de preuves scientifiques, de wikimachin, … pense être le seul à avoir la connaissance et connaître la vraie vérité. Porte des jugements à la « noir ou blanc », ou en binaire à la « 0 ou 1 ». Apprenez à penser par pourcentage de certitude, pas par des certitudes 100%, pensez en « niveau de gris » …
    Au final, tout cela prouve une seule chose : c’est qu’on ne sait jamais car il y aura toujours un chercheur pour prouver le contraire d’un autre.
    En tout cas, l’homme est homme. Mais toujours est-il que de siècle en siècle, on vit de plus en plus vieux, végétarien ou pas. En tout cas, dans chacun des 2 cas, ce qui compte, c’est de ne pas être extrémiste dans sa conviction. Ne pas manger n’importe quoi mais aussi varier ses aliments végétarien et/ou animaux afin de tout bien équilibrer. Être tolérant mais pas laxiste.
    Après, c’est simplement une histoire de conviction personnelle, et ça, ça ne se discute pas et l’homme est trop orgueilleux pour avouer se tromper dans ses propres choix.
    Donc, faites comme vous voulez tous, mais faites-le intelligemment pour votre propre santé et sans l’imposer aux autres.

  • J’aurais dit "cons à bouffer de la paille", mais bon, question d’éducation !!!

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 29 janvier 2017 18:36, par Dominique

    Remarque préliminaire, ce n’est pas en insultant les gens en les traitant d’idiots comme dans le titre que l’on prouve que l’on a raison, mais en argumentant avec des faits.

    Ceci dit, je suis bien d’accord que mes canines sont là pour servir, et que comme en toute chose, l’excès est dangereux.

    Il y a un aliment qui est peu connu, la spiruline. C’est une algue monocellulaire dont 60 à 70 % du poids sec est des protéines. De plus, c’est le seul végétal à photosynthèse qui ne contient pas de cellulose, ce qui implique que ses protéines sont plus facilement assimilables que celles de la viande.

    La spiruline est aussi très riche en fer, en oligoéléments et en provitamines. Sur le fer, des études ont montré que le fer de la spiruline est plus facilement assimilable par l’être humain que celui de la viande. Le fer de la spiruline est-il vraiment considérablement plus assimilable que celui de la viande ?

    Enfin, l’assimilation du fer est influencée par les habitudes alimentaires. La consommation simultanée de thé ou de café l’inhibe, celle de jus d’orange ou de citron l’améliore, ceci quelque soit l’origine du fer.

    • Salut Dominique,

      Le titre n’est pas une insulte, mais un jeu de mot.

      Sisi, la spiruline est connue.

      Depuis cet article contre le végétarisme — Végétarisme que le pouvoir cherche à nous imposer par une propagande massive, parce qu’il revient moins cher de nourrir les esclaves avec du riz et des nouilles qu’avec de la viande —, j’ai reçu de la part des militants végétaristes une grosse quantité de pub pour la spiruline. La spiruline est connue de tous les végétaristes virulents.

      Les marchands de spiruline te disent n’importe quoi

      Tu dis de La spiruline que c’« est le seul végétal à photosynthèse qui ne contient pas de cellulose, ce qui implique que ses protéines sont plus facilement assimilables que celles de la viande. » Là, franchement, je ne vois pas le rapport entre la cellulose et la viande ! En plus, l’être humain a évolué en mangeant de la viande depuis un million cinq cent mille ans. Donc il est totalement adapté à la viande. Depuis quand certains mangent-ils de la spiruline ? Ils n’ont donc clairement pas eu le temps de s’y adapter.

      Le fer

      Il est évidemment tout à fait faux que le fer qui vient de la spiruline soit plus facile à assimiler que celui de la viande. Seul le fer héminique, celui qui est fixé sur les globules rouges (hémoglobine) est facilement assimilable. C’est celui-là que le corps humain assimile depuis des centaines de milliers d’années. Tu dis que l’assimilation du fer dépend des habitudes alimentaires. Justement, cela fait un million cinq cent mille ans que nous mangeons de la viande ! Il est bien clair aussi qu’une boutique qui fait son beurre en vendant de la spiruline à des végétaristes militants ne va pas leur dire du mal de ce produit censé remplacer la viande.

      Les saveurs fort variées de la cuisine française

      Par ailleurs, il n’est pas acceptable, à moins d’être totalement maso et d’en avoir rien à foutre du plaisir de manger, de remplacer par la seule et unique spiruline toute l’immense quantité de plats de viandes traditionnels en France, viandes elles-mêmes très variées, poulet, beuf, porc, lapin, etc. etc. Il faudrait vraiment être un parfait idéologue pour supprimer toute la cuisine française à base de viandes par la seule spiruline.

      Les algues concentrent la radioactivité

      Ensuite, il faut bien savoir que, contrairement à d’autres choses comme les vaches par exemple, les algues, et la spiruline en est une, concentrent fortement la radioactivité. Cela avait été révélé par la revue "Que choisir" un an après Tchernobyl. Or, depuis Fukushima, tout ce qui vient de la mer est radioactif. Les courants marins ont trimbalé la radioactivité japonaise partout dans le monde. De plus, en France, la plupart des algues sont cultivées non loin de la Hague, centre de "traitement" des déchets radioactifs rejetés en mer non loin de la côte. Bon appétit !

      Amicalement,
      do
      http://mai68.org

      • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 30 janvier 2017 15:33, par Dominique

        Do, je suis bien d’accord que les marchands de spiruline, comme tout vendeur, racontent n’importe quoi. L’article dont je met le lien donne des liens sur ces sources, ce qui en fait en article fiable.

        Quand au rapport avec la cellulose et la viande il est simple. Les protéines des plantes sont difficilement assimilables par l’organisme car ces plantes contiennent de la cellulose. La spiruline n’en contenant pas, ces protéines sont plus facilement assimilables que celle de la viande. De plus la spiruline contient plus de protéines que la viande, ce qui fait que par exemple au Japon elle est largement utilisée aussi bien comme coupe-faim pour faire maigrir quand elle est mangée en entrée, que pour aider les convalescents à se refaire rapidement quand elle est mangée pour le dessert.

        Je n’ai jamais dit que la spiruline pouvait remplacer la viande ou la bonne cuisine. La spiruline est un excellent complément alimentaire naturel et elle doit être utilisée comme tel.

        Certains peuples en mange de façon régulière depuis longtemps. Les incas en mettaient dans le pain.

        Quand aux conditions de cultures de la spiruline, elle est cultivée dans des bassins artificiels fait pour ça. Il est aussi possible d’en cultiver chez soi dans un aquarium. Donc il y a peu de chance de trouver de la spiruline radioactive. En France, elle est cultivée principalement dans le sud, il fait trop froid dans le nord, voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Spiru…)

        Ceci fait que pour moi vouloir opposer les véganes/végétariens aux mangeurs de viande n’a aucun sens. Les produits du terroir français sont connus, au moins de réputation, dans le monde entier. Quand aux véganes, la meilleures pub qu’ils peuvent faire pour la bouffe véganes et de la faire connaître, organiser des bouffes pop lors d’événements, etc. Pour moi, une bouffe végane peut être aussi bonne qu’une bouffe carnée, ce qui ne les opposent pas mais les rends complémentaires.

        Le problème de fond n’est pas la seule exploitation animale mais l’exploitation globalisée du vivant et de non-vivant lié à notre mode de vie, la civilisation. Quand au capitalisme, c’est seulement la dernière forme économique de cette exploitation et rien de plus.

        Ce qui implique que pour se débarrasser de l’exploitation généralisée propre à notre mode de vie, il faut se débarrasser non seulement du capitalisme mais aussi de ce qui le rend possible, la civilisation. Ne pas le faire reviendra à remplacer une forme d’exploitation, le capitalisme, par une autre, laquelle et quelque soit son nom, ne fera que participer à la marche historique de la civilisation vers plus d’efficacité, et donc vers un nouveau système d’exploitation généralisée encore pire que le précédent.

        De plus, notre civilisation est devenue industrielle et ses nuisances n’ont cessé de grandir de façon exponentielle. Les verts ne savent que tout repeindre en vert, la couleur du dollar, mais ne proposent généralement aucune solution durable, car les nouvelles technologies "vertes" ne remplacent pas les anciennes, elles ne font que développer des nouvelles industries avec toutes les nuisances environnementales que cela implique. Vu l’étendue des dégâts, cela implique que leur mode de vie n’est pas négociable, il est condamné.

        Face à cela, il faudrait vraiment développer une nouvelle narrative qui montre que le modèle de l’évolution de Darwin est dépassé depuis 20 ou 30 ans en biologie, et que si des phénomènes de compétition existent dans la nature, il y a aussi de nombreux phénomènes de complémentarité et de symbiose. Et à partir de là il devient possible de montrer pourquoi et comment des communautés durables peuvent fonctionner. Les peuples des forêts humides et ceux d’archipels vivent ou vivaient dans des environnement limités et ils avaient conscience de ces limites, et leur mode de vie est ou était durable, il n’avaient simplement pas le choix.

        Aujourd’hui nous sommes dans la même situation que ces peuples autochtones : la civilisation a atteint ses limites et nous n’avons plus d’autre choix que d’en prendre conscience et d’en tirer les leçons qui s’imposent. Malheureusement, cette conscience des limites échappe totalement à la civilisation, laquelle a toujours procédé par expansion et assimilation plus ou moins forcée des autres peuples, quand ce n’est pas par leur destruction. Il faut revenir à une forme de vie dont les limites soient fixées par l’environnement et les ressources locales, car c’est la seule façon de les gérer de façon respectueuse et durable.

        • Notre conversation m’a donné envie de rajouter un article sur mon site. Il s’intitule La spiruline en 10 questions et il est initialement publié par doctissimo.fr. Là, c’est du vrai sérieux.

          doctissimo : « "La spiruline est effectivement riche en protéines, avec tous les acides aminés essentiels, cependant il y a des facteurs limitant leur assimilation - certains acides aminés sont présents en faible quantité. Pour potentialiser l’assimilation des protéines de la spiruline, il faut y associer des céréales : riz, millet… Il faut cependant relativiser cet apport en protéines : si on ramène l’apport en protéines de 5 g de spiruline au besoin de 60 g de protéines d’une femme de 60 kg, on voit que cela reste marginal" explique la nutritionniste Béatrice Bénavent-Marco. Qui ajoute : "Les quantités consommées restent très limitées !". »

          doctissimo : « Selon Béatrice Bénavent-Marco, "la spiruline n’aide pas à mincir. Elle pourrait avoir un effet satiétogène du fait de sa richesse en protéines - elle en contient entre 50 et 70 % - cependant les quantités ingérées sont trop faibles pour que la spiruline ait cet effet. Cinq grammes de spiruline ajoutée à votre alimentation, cela ne vous apporte que 2 voire 3g de protéines, soit moins qu’un yaourt nature !". »

          ETC.

          Note de do sur le végétarisme :

          La spiruline est à la fois végétal et animal. Comme elle a de la chlorophylle, on peut avoir envie de la classer parmi les végétaux ; mais, comme les bactéries, elle n’a pas de cellulose dans sa paroi cellulaire, ce qui permettrait aussi de la classer parmi les animaux. Elle est donc un intermédiaire entre le végétal et l’animal. Donc les végétariens qui se gavent de spiruline ne sont pas aussi végétariens qu’ils le prétendent.

          Par ailleurs, 60 g de protéines pour une femme de 60 kg, un tel chiffre donné par la nutritionniste Béatrice Bénavent-Marco est certainement là pour faire plaisir au pouvoir qui, pour faire des économies, cherche par tous les moyens à diminuer le plus possible la quantité de viande que mangent les esclaves. Il est plus raisonnable de dire qu’il faut 100 grammes de viande par repas pour une femme et 150 pour un homme, comme je l’ai lu dans une autre revue, de la part d’un autre nutritionniste.

          Cette entrevue avec la nutritionniste Béatrice Bénavent-Marco est très intéressante, car elle dément la plupart des préjugés favorables à la spiruline auxquels veulent croire les militants du végétarisme.

          Article complet :

          http://mai68.org/spip/spip.php?article12022

          Tu dis : « Quand au rapport avec la cellulose et la viande il est simple. Les protéines des plantes sont difficilement assimilables par l’organisme car ces plantes contiennent de la cellulose. La spiruline n’en contenant pas, ces protéines sont plus facilement assimilables que celle de la VIANDE. »

          Désolé, ce raisonnement ne tient pas debout. Tu me dirais « Les protéines des plantes sont difficilement assimilables par l’organisme car ces plantes contiennent de la cellulose. La spiruline n’en contenant pas, ces protéines sont plus facilement assimilables que celle des PLANTES. » Là, cela aurait un sens. Cependant, la nutritionniste de l’article cité plus haut dit que les protéines de la spiruline sont compliquées à assimiler ! et elle dit pourquoi. Dans la viande tout est OK, contrairement à la spiruline et à tous les pseudos trucs artificiels des végétaristes pour expliquer comment se passer de viande. La même nutritionniste dit bien que la spiruline n’aide pas à mincir, contrairement à ce que tu crois.

          Comme tu dis, la spiruline est un "complément alimentaire", et comme tous les compléments alimentaires, elle est avant tout une arnaque, c’est un peu ce que sous-entend l’article de doctissimo.fr ci-dessus cité, même s’il n’ose pas le dire tel quel.

          Par ailleurs, cela me rappelle que quand j’étais petit, des témoins de Jehovah étaient passé chez mes parents pour leur donner de la levure de bière à saupoudrer sur les aliments afin de pouvoir se passer de viande. On a essayé deux ou trois jours. Mais c’est dégueulasse à bouffer, alors on a dit que c’était un truc de secte et on a vite arrêté.

          Les végétariens ne me dérangent pas tant qu’ils ne cherchent pas à faire interdire la viande. Mais je suis pas idiot et je vois bien que le pouvoir finance des végétaristes afin qu’ils fassent de la propagande contre la viande. Propagande qu’on voit sans discontinuer en France à la télévision. Propagande qui me dégoûte. Le bon roi Henri avait donné le droit au bon peuple de manger de la viande au moins une fois par semaine. Et, à force de lutte sociale, on a fini par gagner le droit d’en manger à chaque repas. Mais le rapport de force de la lutte de classe nous est devenu tellement défavorable qu’ils ont en train de nous suprimer la viande, et ils s’y prennent exactement comme ils ont fait pour nous interdire le tabac. Et je vois que les gens vont tomber dans le même piège. Même si c’est pas pareil et si c’est infiniment plus grave pour la viande.

          Quant à Darwin, il a dit que la nature avait mis en concurrence la solidarité et la compétition, et que c’était la solidarité qui avait gagné à travers l’espèce humaine. Pour Darwin, donc, la nature, c’est-à-dire la sélection naturelle, a décidé que la solidarité était supérieure à la compétition. Lire Patrick Tort à ce sujet :

          http://mai68.org/spip/spip.php?article607

          Quant à revenir à la nature, comme quant on n’était pas encore sorti de l’Eden, je ne suis pas contre et je t’invite à regarder comment vivent des Indiens d’Amazonie. Tu verras qu’ils privilégient la viande aux végétaux. Citation extraite de la vidéo : « Quand les Zo’É n’ont plus de viande, ils mangent des fruits ».

          Les Zo’É ou l’Amazonie en héritage (vidéo 50’) :

          http://mai68.org/spip/spip.php?article1991

          (Cette vidéo est géniale, ne la loupe pas !)

          A+
          do
          http://mai68.org

          • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 1er février 2017 02:23, par Dominique

            Quand je parlais de la théorie de l’évolution de Darwin, je parlais plus de symbiose et de complémentarité entre espèces que de compétition ou solidarité au sein d’une espèce. J’ai eu une discussion intéressante avec une pote biologiste là-dessus, faut que je pense à lui demander des références la prochaine fois que je la vois.

  • LES VÉGÉTARIENS SONT BÊTES À MANGER DU FOIN ! 19 février 2017 00:21, par pierre

    Allez au Muséum d’Histoire Naturelle à Paris, pavillon Paléontologie et Anatomie Comparée. Restez au rez-de chaussée, regardez sur la droite, vous verrez en vitrine le système digestif d’un ovin ( herbivore) comparé avec le système digestif d’un loup ( carnivore). Il ne s’agit pas de schémas mais des vrais organes. Ce n’est pas la même anatomie. Question : auquel de ces deux animaux le système digestif humain ressemble le plus ? Réponse : à celui du loup. C’est donc la nature qui a conçu le corps humain ainsi. Il est donc NATUREL pour l’être humain de consommer de la viande autant que des végétaux, ce qui fait de lui un OMNIVORE ( et non un carnivore comme le disent par bêtise ou par volonté d’offenser , car ce mot de carnivore est devenu dans leur bouche une insulte) . Vouloir empêcher l’être humain de consommer de la viande est donc un acte CONTRE-NATURE. Une telle volonté est issue de l’obscurantisme de gens qui n’y connaissent rien en science mais prennent leurs préjugés , leurs croyances et leur vanité de se sentir de "blancs chevaliers" pour du savoir.

    On ne doit pas confonde croyance et savoir. Une croyance n’est pas universelle et n’a pas à être imposée à autrui, contrairement à une connaissance qui est le fruit d’un discours reflétant la réalité ( ce qu’on appelle la vérité). 2+2=4. Ceci est imposé dans l’enseignement de chaque enfant car ceci est irréfutable, contrairement à une croyance religieuse ou une conviction politique , par exemple.

    Je suis estomaqué de l’ignardise crasseuse et de l’aveuglement criminel de gens qui comme les anti-fourrures par exemple osent se prétendrent défenseur de la cause animale quand ils incitent les gens à porter … DES FIBRES SYTHETIQUES !
    Quelle personne maîtrisant son dossier sur la question oserait condamner une industrie qui tue des milliers d’animaux mais encouragerait une autre industrie provoquant l’extermination de centaines de millions d’êtres vivants ( y compris humains) ? C’est la bien la réalité de l’industrie PETROCHIMIQUE CELEBRÉE PAR LES ANTIFOURRURES QUI INCITENT LES GENS À PORTER DU SYNTHETIQUE PRODUIT PAR LES DÉRIVÉS DU PÉTROLE.
    Qui ignore encore que les déchets de cette industrie ( la plus polluante au monde avec l’agriculture) sont déversés généralement directement dans la nature, anéantissant,micro-organismes, planctons végétal et animal, invertébrés, poissons, vers de terre, insectes, empoisonnant les sols … et tuant indirectement tous les autres maillons de la chaîne alimentaire ?

    Qu’un anti-fourrure préconise de porter du coton bio français, passe … ( encore que l’un des posts avait justement fait remarquer qu’il n’existe aucune frontière entre le végétal et l’animal comme il n’y en a pas entre le minéral et le vivant, on sait aujourd’hui que le vivant est une évolution spontanée de la matière inanimée, avec les conséquences morales que cela implique… question éminemment complexe et passionnante ).
    Mais qu’un militant anti-fourrure encourage à porter du synthétique, c’est une attitude criminelle envers les animaux, les plantes, le vivant tout entier.

    Je terminerai en disant que si nous mangeons des animaux de notre vivant, ceux-ci nous le rendront infailliblement à notre mort : la décomposition du corps est dû en grande partie à l’action des petites bêtes dont nous devenons le festin. Et il n’y a pas à s’en offusquer, la nature est ainsi faite et la NATURE FAIT TOUJOURS BIEN LES CHOSES. Il est dans la nature de l’univers que les êtres vivants se mangent les uns les autres, c’est du recyclage permanent.

    "Mange, tu ne sais pas qui te mangera" disaient les grands-mères autrefois.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0