VIVE LA RÉVOLUTION
Accueil du site > Comment publier un article > Bataclan - 13 novembre 2015 - le chanteur des Eagles of Death Metal dénonce (...)

Bataclan - 13 novembre 2015 - le chanteur des Eagles of Death Metal dénonce que si des vigiles étaient absents, ce n’était pas pour rien (vidéo 40’’)

mardi 13 novembre 2018, par anonyme (Date de rédaction antérieure : 13 novembre 2016).

Attentat au Bataclan : le chanteur des Eagles of Death Metal met en cause des vigiles

http://people.bfmtv.com/actualite-p…

10/03/2016 à 10h20

Jesse Hughes, le chanteur du groupe Eagles of Death Metal, estime que l’absence de plusieurs vigiles chargés de la sécurité du concert le soir du 13 novembre 2015, n’est pas due au hasard.

Les agents de sécurité du Bataclan seraient-ils impliqués dans les attentats du 13 novembre dernier ? C’est ce qu’a laissé sous-entendre sans preuve, Jessie Hughes, le chanteur du groupe Eagles of Death Metal, qui était sur scène au moment de l’attaque.

"Six agents de sécurité ne sont jamais venus"

Interrogé par la chaîne américaine Fox Business - une chaîne réputée plus conservatrice encore que Fox News - l’artiste a déclaré avoir été surpris par le manque de professionnalisme des agents lors du concert :

"Lorsque je suis arrivé dans la salle, je suis passé devant le type qui était en charge de la sécurité des backstages (coulisses). Il ne m’a même pas regardé. Je suis allé directement voir le promoteur du concert pour lui demander ’c’est qui ce type ? Je veux qu’on mette un autre mec’. Il m’a répondu ’quelques-uns des gardes de sécurité ne sont pas encore arrivés’. Et en fait j’ai découvert que six gardes ou quelque chose comme ça ne sont jamais venus", a-t-il confié.

Bien que Jesse Hughes ait expliqué ne pas vouloir tirer de conclusions hâtives avant la fin de l’enquête de la police, il a conclu : "Il semble assez évident qu’ils devaient avoir une bonne raison pour ne pas venir". Des déclarations qui laissent penser que certains vigiles auraient ainsi pu être au courant des attentats dans la salle de spectacle. Une thèse qui reste, pour l’heure hypothétique, puisque rien dans l’enquête ne permet de l’accréditer.

Contacté par BFMTV, Jules Frutos, le co-dirigeant du Bataclan a indiqué qu’il n’avait "pas le désir de commenter ce genre de déclaration. Elle se suffit à elle-même dans sa stupidité".


Eagles of Death Metal Frontman : Security Might Have Been in on Paris Attacks

http://www.foxbusiness.com/features…

By Julia Limitone Published March 09, 2016

Eagles of Death Metal lead singer opens up

Kennedy discusses security with
the Eagles of Death Metal lead singer Jessie Hughes.

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo.

During an interview with the FOX Business Network’s Kennedy, Jessie Hughes, the lead singer of the band Eagles of Death Metal opened up about a terrorist attack on his band and concertgoers that took place at a Paris concert, and he alleges that security guards at the venue may have been involved.

“When I first got to the venue and walked in, I walked past the dude who was supposed to be the security guard for the backstage. He didn’t even look at me. I immediately went to the promoter and said, ‘Who’s that guy ? I want to put another dude on,’ and he goes, ‘well some of the other guards aren’t here yet,’ and eventually I found out that six or so wouldn’t show up at all.”

Hughes would not make a definitive statement out of respect for the police investigation but said, “It seems rather obvious they had a reason not to show up.”

The full interview will air on the FOX Business Network’s Kennedy on Wednesday and Thursday at 8 pm ET.

Témoignage de Jérémy Maccaud de BFMTV et rescapé du bataclan :

http://mai68.org/spip/spip.php?article11603

À un moment, il dit tout simplement : « On rentre avec absolument n’importe quoi, ici ! » ce qui confirme bien ce qu’a dénoncé Jessie Hughes, le chanteur d’Eagles of Death Metal lui-même, en concert au bataclan ce jour-là : « six vigiles qui auraient dus être là n’étaient pas venus et ce n’était certainement pas pour rien »

Note de do : Une bonne raison pour pas venir ce soir-là au Bataclan ? c’est sûr qu’ils en avaient une, puisque c’est les services secrets français qui ont organisé les attentats de Paris du 13 novembre 2015. Les vigiles avaient certainement dû recevoir l’ordre de ne pas venir. Il ne fallait surtout pas gêner l’entrée des terroristes de DAECH !

Les services secrets français ont organisé les attentats de Paris des 13 et 14 novembre 2015 pour faire accepter un coup d’État :

http://mai68.org/spip/spip.php?article9449

À part l’absence des vigiles, une autre raison de penser que le massacre du Bataclan a été voulu en haut lieu, c’est que six militaires armés étaient devant le Bataclan à Paris le 13 novembre 2015… et ne sont pas intervenu :

http://mai68.org/spip/spip.php?article11107

Jesse Hughes, le chanteur d’Eagles of Death Metal, interdit de Bataclan le 13 novembre 2016 pour "complotisme" :

http://mai68.org/spip/spip.php?article11601

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0